publicité

Pollution minière à Thio: les habitants menacent de poursuivre en justice la SLN et Eramet

  • Malia Noukouan (SR)
  • Publié le

Après les inondations majeures de 2013, un protocole d’accord avait été signé avec la SLN et les institutions pour réduire la pollution minière. Plus de 3 ans après, les habitants montent au créneau, alors qu’un comité de pilotage doit avoir lieu ce jeudi matin à Thio.

© NC1ère
© NC1ère
Dans un long communiqué, le collectif pointe les responsabilités de la SLN et des institutions. Selon lui, « l’ensemble des points du protocole d’accord n’a pas été respecté ». Le collectif des habitants menace même d’intenter une action en justice contre la SLN et le groupe Eramet sur le principe du « pollueur-payeur ».
 
Cet accord de 2013 prévoyait une remise en état des sites miniers dégradés et une aide aux populations les plus touchées. En clair, 22 actions réparties entre la SLN, la province Sud, le gouvernement, la commune et le collectif. Un dossier très complexe donc au vu de la multiplicité des parties.   
 
La province Sud estime que les engagements sont tenus. Elle assure que 20 actions ont été réalisées sur les 22 points du protocole. Ainsi, plusieurs centaines de millions au total ont été investis depuis 2013 par l’ensemble des parties pour réaliser les travaux d’urgence comme le curage des rivières, la réhabilitation des sites ou encore les aides aux familles sinistrées. Aussi, d’autres actions hors protocole ont été effectuées, comme une étude des zones inondables.
 
Reste, selon la collectivité, deux chantiers importants et complexe : la consolidation des digues et l’amélioration des écoulements aux embouchures par la SLN. Ces points seront abordés ce jeudi matin lors du 4ème comité de pilotage de Thio. L’occasion pour les parties de mettre les choses à plat.

Partagez :

les + lus

les + partagés

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez la nouvelle appli La 1ère
  • AppStore
  • Google Play