publicité

Les premières Francofolies de Calédonie vont faire des petits

Immense pari que celui de planter en Nouvelle-Calédonie la graine des Francofolies. Au lendemain de l’événement, déroulé du 8 au 10 septembre à Nouméa, il semble plutôt réussi puisque les organisateurs l'ont dit : pour l'édition 2018, le rendez-vous est pris!

Au concert de Youssoupha, samedi soir. © NC 1ère
© NC 1ère Au concert de Youssoupha, samedi soir.
  • Rédactions de NC 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Les premières Francofolies de Nouvelle-Calédonie se sont refermées comme elles ont commencé, dimanche soir, au centre Tjibaou: en beauté. Avec pour bande-son La Fille du coupeur de joints scandée comme une conclusion inévitable par l’incomparable Hubert-Félix Thiéfaine. Un invité de marque parmi une dizaine de têtes d’affiche qu’accompagnait une large délégation de la scène locale. Parce que ces Francofolies se voulaient plus qu’un festival, rappelle Chris Tatéossian, l'un des organisateurs : un projet culturel sur le long terme.
«Ultra positif»

«7000 à 8000 spectateurs»

Et les organisateurs, qui annoncent entre 7000 et 8000 spectateurs, annoncent déjà la prochaine édition. Celle-ci avait commencé fort. Vendredi, près de 3000 spectateurs ont envahi le gradin naturel du centre Tjibaou pour savourer la voix soul de Julia Paul, les balades de Boulevard des airs et l’énergie communicative de Claudio Capéo comme des LEJ. Le résumé de Caroline Antic-Martin et de Laura Schintu.
FRANCOFOLIES AU CCT VENDREDI

Un village très peuplé

En parallèle, le village planté par NC 1ère sur la place des Cocotiers proposait d’approcher les artistes gratuitement. Un rendez-vous honoré par de très nombreux visiteurs depuis vendredi, pour les séances de dédicaces avec les stars et les concerts de la scène locale. Le reportage de Nadine Goapana et Michel Bouilliez.
VILLAGE FRANCOFOLIES NC1ERE

Samedi hip-hop

Samedi soir, les fans de hip hop avaient de quoi être à la fête. Ces Francofolies leur ont offert un beau panel d’artistes et de styles. Du rap engagé de Nasty et Reza, au rap pop de Black M, il y en avait pour tous les goûts et tous les âges. Retour avec Caroline Antic-Martin et Laura Schintu.
V2 2E CONCERT FRANCOFOLIES

Une fin de pro

Après la jeune scène française et la culture hip-hop, l’honneur de refermer cette très belle page culturelle a été confiée à des artistes confirmés, dimanche, à Tjibaou. Celenod et Edou pour la partie locale, Miossec en quatuor avec cordes, l’étonnant Cali dont on retiendra les bains de foule et Hubert-Félix Thiéphaine. Dernier chapitre avec Caroline Antic-Martin et Laura Schintu.
DERNIERE SOIREE FRANCOFOLIES 2017

 

Sur le même thème

  • musique

    Shaxhabign, une histoire de famille

    Poum accueille ce vendredi 13 octobre la 13ème édition du Festival Shaxhabign. Une année 2017 assez particulière puisque la commune souffle ses 40 bougies.

  • musique

    De la maison à la scène

    Qu'ils jouent du jazz, du kaneka ou du reggae, ils ont pour point commun de répéter dans une structure municipale de Nouméa. Huit groupes ont été mis à l'affiche du treizième Festival des maisons de musique, hier et aujourd'hui, place des Cocotiers. Sans oublier Djunya, formation invitée de Lifou.

  • musique

    Les Wampas mettent le feu au Blackwoodstock

    Le Blackwoodstock rock and arts festival se termine cette nuit, à Moindou. Au programme du samedi, une demi-douzaine de groupes extérieurs à la Calédonie, encadrés par de nombreuses formations locales. Environ 2000 spectateurs étaient décomptés hier, pour une soirée marquée par l'ouragan Wampas.

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play