publicité

Recherche d'un enfant à Maré : les lourds moyens déployés ont été arrêtés

  • Valentin Deleforterie (F.T.)
  • Publié le , mis à jour le
A Maré, où un enfant de deux ans est porté disparu depuis le 12 août, la gendarmerie a cessé les recherches par hélicoptère, équipe cynophile, plongeurs de la brigade nautique et embarcations. La décision de ne plus déployer ces moyens lourds a été prise hier soir. Les recherches continueront à terre dans le cadre du service habituel de la brigade. Avec l'accord de la famille et des coutumiers, précise la gendarmerie, qui considère la noyade accidentelle comme l'hypothèse la plus probable pour expliquer la disparition du petit garçon.

Cinq jours

Elle avait été signalée samedi matin à la tribu de Medu, à une centaine de mètres de la baie de Wabao et notamment d'une rampe de mise à l'eau. Cinq jours de recherches intenses, par mer, sur terre et dans les airs s'en étaient suivies. Des opérations pilotées par la gendarmerie avec une grande implication de la population, notamment les habitants du sud de Maré. 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play