publicité

La région de Koné déjà en vigilance sécheresse

L’eau ne coule pas de source, dans la zone VKP de la Nouvelle-Calédonie, et cette année, le déficit hydrique arrive plus tôt. En à peine un mois et en pleine saison fraîche, la sécheresse s’est installée, au point d’en appeler déjà aux administrés.

La situation se traduit aussi par une crainte des feux de brousse © NC 1ERE
© NC 1ERE La situation se traduit aussi par une crainte des feux de brousse
  • Cédrick Wakahugnème avec F.T.
  • Publié le
Maîtriser ses consommations, localiser et réparer les fuites, arrêter tout gaspillage : voilà les trois principes que les communes de la zone VKP demandent à leurs administrés de respecter. Le 7 août, un communiqué a été pris dans ce sens pour bien prévenir la population d’une situation jugée sensible. La région est coutumière des déficits en eau, mais les indicateurs tournent au rouge plus tôt que d’habitude. «La sécheresse sévit déjà et affecte nos ressources en eau qui sont de plus en plus limitées», préviennent «les partenaires institutionnels de la zone VKP», qui «appellent tous les citoyens à faire preuve d’éco-responsabilité». Explications avec Cédrick Wakahugnème. 
Voh - Koné - Pouembout face à la sécheresse

Ce niveau d’alerte orange concerne pour l’instant les particuliers. Les agriculteurs et les éleveurs ne sont pas concernés.

 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play