publicité

Ces robes mission qui peuvent rendre fières les couturières

Plusieurs centaines de personnes ont fait le déplacement ce samedi 24 juin, au marché de Voh, pour célébrer la robe mission. La fête organisée une nouvelle fois par le Conseil des femmes de la province nord a mis en valeur le savoir-faire des couturières du Nord de la Nouvelle-Calédonie.

© NC 1ère / Cédrick Wakahugnème
© NC 1ère / Cédrick Wakahugnème
  • Cédrick Wakahugnème
  • Publié le
Un défilé, entièrement coloré. Des couleurs vives, pour des tenues totalement modernes. Certaines portent de la dentelle, ou des boutons en noix de coco. La robe mission était à l’honneur, ce samedi 24 juin, à Voh, pour sa fête organisée comme chaque année par le Conseil des femmes de la province Nord.
 

«Très important pour les femmes kanak»

En plus des créatrices connues sur le marché communal, les couturières du Nord étaient bien présente. Odette Houri, originaire de Ouégoa, s'est prise de passion pour la couture il y a une trentaine d’années. «J’ai commencé à faire de la couture à l’âge de quinze ans, raconte-t-elle. En 2015, j’ai commencé à sélectionner des robes que je fais moi-même, avec la teinture, beaucoup de styles… Il faut qu’on montre à nos enfants et nos petits-enfants c’est quoi la robe mission. C’est très important pour les femmes kanak.» 
 

Signe identitaire, mais pas que

La robe mission a évolué. Elle s’adapte au mode de vie des jeunes filles qui la délaissent le plus souvent pour des tenues plus internationales. Si, depuis des années, les femmes kanak se sont appropriées ce vêtement jusqu’à en faire un signe identitaire, la robe mission est aujourd’hui portée par des Calédoniennes de tous les horizons. «C’est le vêtement féminin de prédilection, du moins pour une grande majorité de la population féminine en province Nord, et j’espère que bientôt, on pourra aussi présenter d’autres vêtements qui unissent toutes les femmes, considère Angéla Angsar-Véa, chargée de mission au Conseil provincial des femmes. Celle-ci est identifié à une communauté. Il faut aussi se l’avouer, elle est portée par d’autres.»
 

Huit robes sélectionnées

Durant cette journée, huit robes ont été sélectionnées, qui ont été réalisées par des couturières du Nord. Elles seront portées par les prétendantes à la couronne de Miss Nouvelle-Calédonie, lors des Jeudis du centre-ville dédiés à la province Nord.

Sur le même thème

  • culture

    Incantation au feu des origines - Sur NC1ère le 4 juillet 2017

    Un groupe d'artistes européens et vanuatais s'est rendu sur le volcan de Tanna, Yasur, pour y réaliser des oeuvres artistiques en hommage à la disparition de Blaise Cendrars, écrivain de la découverte et de l'aventure... Itinéraires vous propose de suivre cette expérience proche du Land art avec ce film "Incantation au feu des origines" qui explore une partie du monde ni-vanuatais.

  • culture

    Dans le Nord, les femmes cultivent le pandanus

    A Pouébo et à Poindimié, des femmes se sont lancées depis quelques années dans les plantations de ces arbres pour les activités culturelles. Elles sont confortées dans leurs actions par la volonté de remettre la natte traditionnelle dans les gestes coutumiers. 

  • culture

    Le festival de littérature jeunesse s'est presque refermé

    Le deuxième festival «LÔL» de Nouvelle-Calédonie, comme «L'Île Ô Livres», a mis à l'honneur tout le week-end la littérature pour enfants, les albums jeunesse et en particulier l'illustration. Le châpitre nouméen est terminé, mais il reste quelques pages à remplir cette semaine, hors agglomération.

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play