publicité

[POYA] Accident environnemental sur le site minier Pinpin

Plus d'une semaine après son passage, Cook continue de faire parler de lui. Cette fois, c'est à Poya que ses conséquences inquiètent : sur la mine de Pinpin, une coulée de boue laisse craindre le pire.

© NC1ERE
© NC1ERE
  • Par Otolose Tamanogi
  • Publié le , mis à jour le

Les faits

Lundi 10 avril, un accident environnemental a eu lieu sur la mine Pinpin, à Poya-Sud. En raison des fortes pluies causées par le cyclone Cook,  un glissement de terrain s'est produit sur le site minier. Aujourd'hui, l’une de ses barrières de protection, soumise trop longtemps à la pression de l'eau, risque de s'effondrer, menaçant la propriété située en contrebas, près de la rivière de Moindah. De nouvelles fortes pluies entraîneraient des conséquences plus graves, comme la chute de sédiments sur cette habitation.

 


 


 

Inquiétudes 

Sans plus attendre, la société Nickel Mining Company (NMC)a reporté l'incident à la DIMENC. Un bureau d’études a été créé, et  sera en charge de proposer un plan d'urgence pour éviter le pire. Sur place mercredi 12 et mardi 18 avril dernier, les inspecteurs chargés de trouver une solution au problème font part de leurs inquétudes.  Pour empêcher l'éboulement sur la zone à risque,des mesures doivent être prises en urgence par la NMC pour prévenir d'autres éventuels dégâts, plus conséquents,  en cas de nouveaux épisodes de pluies.Encore en cours d'élaboration, ces mesures devraient être mises en place dès demain.Par ailleurs, une fois l'étape d'études réalisée,  l'exploitant se verra dans l'obligation d'effectuer de nouveaux travaux sur son site minier de Poya, afin de remettre aux normes les structures fragilisées par Cook.

Antécédents


Ayant déjà subi d'importants gisements de terrains par le passé, le site Pinpin de Poya reste l'un des domaines miniers les plus surveillés par la Province Sud à ce jour. Dans une semaine, l'institution enverra sur place quelques uns de ses représentants pour une "réunion d’informations et d’échanges", avec l'ensemble des acteurs concernés par ce sinistre, notamment la municipalité de Poya. L'occasion pour chacun d'entre eux de définir précisément son rôle dans la suite qui sera donnée à cet accident.

 

Sur le même thème

  • nickel

    Metal Bulletin à Londres : Vale veut une solution pour son nickel calédonien

    Le mineur brésilien Vale est à la recherche d'un partenaire pour ses opérations minières et métallurgiques dans le nickel en Nouvelle-Calédonie (VNC). L'usine calédonienne du Sud et son domaine minier attirent des candidats précise la multinationale, interrogée par le Metal Bulletin de Londres.

  • nickel

    Vale cherche un partenaire pour son usine calédonienne de nickel

    Le groupe minier brésilien Vale et Gem Co, un industriel chinois du recyclage des métaux, sont en négociation pour l’usine de nickel calédonienne du Sud. La banque Scotia de Toronto sert d’intermédiaire. Vale espère que d’autres industriels chinois seront intéressés.
    20 Octobre
  • nickel

    Philippines : un cargo de nickel sombre en mer

    Un cargo vraquier chargé de minerai de nickel indonésien a coulé, le 12 octobre au matin, dans la mer des Philippines. Dix marins sont encore portés disparus, sur les vingt-six personnes, de nationalité indienne, que comptait l'équipage. 

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play