publicité

Municipales 2015: Hilarion Vendegou en position de force à l'Île des Pins

Le candidat de la liste Les Républicains, battu en 2014, a dominé le premier tour des nouvelles élections municipales à l'Île des Pins. Il profite des dissensions chez les indépendantistes. Les quatre listes en lice accèdent cependant toutes au second tour dimanche prochain.

© M.C / Hilarion Vendegou chez lui, avec son équipe, pour analyser les résultats du 1er tour des municipales 2015 a l'Ile des Pins.
© M.C / Hilarion Vendegou chez lui, avec son équipe, pour analyser les résultats du 1er tour des municipales 2015 a l'Ile des Pins.
  • Martin Charmasson
  • Publié le , mis à jour le

Le grand chef en pole position

Il n'a pas encore gagné, mais Hilarion Vendegou a de très fortes chances de retrouver le fauteuil de maire qu'il a occupé pendant 19 ans. Dimanche soir, sa liste Les Républicains a fait un bond de 9 points par rapport à l'élection municipale de 2014 qui l'avait placé en deuxième position à l'issue du premier tour.

Avec 40,81% des suffrages exprimés recueillis, contre 31% l'an dernier, il a devancé cette fois la liste UC FLNKS de Nicodème Kouathé et de la maire sortante Sarah Vendegou, en recul de près de trois points (de 33,56% en 2014 à 30,8% cette année). Le grand chef de l'Île des Pins et sénateur profite également du sérieux revers subi par le FLNKS Palika emmené par Marie-Hélène Kohnu qui a chuté de 11 points en l'espace de 21 mois (de 25,5% à 14,4%).

Il ne sera pas inquiété non plus par Calédonie Ensemble et son candidat Mickaël Lemé qui a obtenu 13,94% des suffrages exprimés (+4 points). Pour ce dernier, l'objectif est atteint : être présent au second tour. 
© M.C / Répartition des 1076 suffrages exprimés aux bureaux de vote n1 et n2, suivi des totaux (de gauche à droite)
© M.C / Répartition des 1076 suffrages exprimés aux bureaux de vote n1 et n2, suivi des totaux (de gauche à droite)


Les indépendantistes sanctionnés

Sur les 1600 électeurs inscrits, 510 se sont abstenus ce dimanche 6 octobre. Soit un peu plus d'un tiers ! C'est la première sanction infligée par les habitants de Kunié à l'encontre des indépendantistes. Pour rappel, 75% des suffrages avaient été exprimés au premier tour des municipales 2014.

Ce dimanche le Palika  a perdu de nombreux électeurs, le prix à payer sûrement après sa mésentente avec l'UC FLNKS à la tête de l'exécutif et la vague de départs ayant abouti à la démission de plus d'un tiers du conseil municipal, et donc à l'organisation de nouvelles élections. Marie-Hélène Kohnu cependant ne regrette rien. "On reste sur nos positions. Si on a démissionné, c'est que la gestion n'était pas du tout transparente. Cela manquait de rigueur. C'est un problème de fonctionnement. On n'a pas les mêmes méthodes de travail. On était arrivé au pouvoir pour exercer une gestion participative et cela n'a été que dans un sens".

Ecoutez les propos d'Hélène Kohnu au micro de Martin Charmasson pour NC1ère La Radio : 

ITW Kohnu 071215


Sans surprise, Sarah Vendegou ne partage pas le point de vue. "On a tout fait pour travailler ensemble. On a pris des décisions qu'ils contestaient, mais ce n'étaient pas des motifs valables pour démissionner. On n'a pas fait des trous dans la mairie, pas de détournements. On n'a pas réussi à s'entendre entre nous parce que l'on a de forts caractères. On s'est juste trompé sur les gens, sur les postes". 

 
© M.C / Les électeurs dans le bureau de vote n1 après le dépouillement
© M.C / Les électeurs dans le bureau de vote n1 après le dépouillement


Voie royale pour les loyalistes

Les quatre listes engagées au premier tour de ces municipales 2015 à l'Ile des Pins se retrouveront au second tour dimanche prochain. Elles ont toutes dépassé la barre des 10% de suffrages exprimés recueillis. On retrouvera donc les Républicains, l'UC FLNKS et le FLNKS Palika, mais aussi Calédonie Ensemble qui était resté à quai en 2014 (9,14% des suffrages exprimés).

Une alliance indépendantiste semble impensable, mais Hilarion Vendegou reste prudent. "Ils disent (NDLR : l'UC FLNKS) qu'ils ne vont pas s'allier. Mais il faut attendre le dépôt de listes. On ne sait pas ce qu'il va se passer dans les jours qui viennent. Bon, moi franchement, compte tenu des résultats des uns et des autres, notamment des deux listes indépendantistes, je pense qu'ils ne pourront pas s'allier. On touche du bois".

Ecoutez les propos d'Hilarion Vendegou au micro de Martin Charmasson pour NC1ère La Radio : 

ITW Vendegou Hilarion 071215


Sarah Vendegou, elle, est sceptique. "Moi je n'ai pas à prendre de décision. C'est le comité local de l'Ile des Pins qui est souverain pour choisir de rester seul ou être accompagné. Moi je pense que le comité local nous dira de partir seul.  On attend la réunion qui aura lieu dans la semaine"

Ecoutez les propos de Sarah Vendegou au micro de Martin Charmasson pour NC1ère La Radio : 

ITW Sarah Vendegou 071215

 


Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play