publicité

Polémique de l’assainissement au Mont-Dore : le tribunal administratif doit trancher aujourd’hui

L'association UFC Que choisir et l'association de défense des usagers de services d'intérêt public accusent la commune du Mont Dore de prélever une redevance injustifiée aux usagers. Le bras de fer dure depuis 2013 et fait l’objet d’une décision de la Cour administrative d’appel de Paris

© NC1ère
© NC1ère
  • S.R
  • Publié le , mis à jour le
La polémique enfle au Mont-Dore  suite à la mise en place d'une double redevance relative à l'eau et à l'assainissement. L'association UFC-Que-choisir et l'association de défense des usagers de services d'intérêt public accusent la commune du Mont-Dore d'exiger cette double redevance  à tous les abonnés  qu'ils soient raccordés ou pas au réseau collectif.

Le bras de fer dure depuis 2013 et déjà fait l’objet d’une décision de la cour administrative d’appel de Paris. La ville a revu sa copie mais toujours insuffisant pour les habitants concernés. La commune estime en effet avoir investi dans une infrastructure – 200 kilomètres de réseau – dont l’entretien justifie les 44 francs du mètres cube facturés.

Les explications de Loreleï Aubry et de Nicolas Fasquel
V2 DOSSIER EAU DU MONT DORE



Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play