publicité

Une carcasse de requin provoque la fermeture de la plage du Château Royal

L’alerte au requin était en fait une alerte au requin mort. La baignade a été interdite le temps de débarrasser de l’eau les restes de l’animal.

Les baigneurs ont été priés de quitter l'eau le temps d'évacuer la carcasse. © NC1ere/Djémila Torralba
© NC1ere/Djémila Torralba Les baigneurs ont été priés de quitter l'eau le temps d'évacuer la carcasse.
  • Caroline Moureaux avec Martine Nollet et Claude Lindor
  • Publié le
Plus de peur que de mal ce matin du côté des plages à Nouméa.
Il était 10 h 45 quand les pompiers ont donné l’alerte en évacuant tous les baigneurs de la plage du Château Royal.
Un nageur venait de signaler une carcasse de requin citron de plus de 2 mètres au fond de l’eau entre le ponton et le restaurant sur l’eau.
Par devoir de précaution, la zone a été évacuée et 3 policiers de la brigade motorisée sont venus en renfort pour sécuriser la zone afin que personne ne se baigne.
Ecoutez ces témoignages recueillis sur la plage
© NC1ere/Djémila Torralba
© NC1ere/Djémila Torralba

Les détails avec le lieutenant Anthony Guépy, chef de groupe de la garde à Nouméa au micro de Claude Lindor.

Ce sont les pompiers qui ont dû plonger pour sortir ce requin mort.
Il a été tiré par un bombardier des pompiers vers la plage. La carcasse en état de décomposition avancée a été emportée pour destruction en début d’après midi. Des traces de morsures étaient constatées sur l’animal.
La baignade est de nouveau autorisée depuis 14 h, même si la vigilance reste de mise. 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play