publicité

Menaces sur le projet de clinique privée ?

La future clinique île Nou-Magnin de Nouvelle-Calédonie se trouve aux trois-quarts construite. Le premier patient est attendu d’ici quatorze mois. Mais voilà que les porteurs du projet expriment leur inquiétude : sa viabilité financière serait menacée.

  • Jeannette Peteisi et Thierry Belmont, avec F.T.
  • Publié le , mis à jour le
Un montage qui a pris du temps, une revendication foncière, un retard temporaire des travaux… : le projet privé de clinique île Nou-Magnin a passé plusieurs obstacles. C’est en septembre 2018 que le premier patient est attendu dans le nouvel établissement de santé nouméen. Il marquera le regroupement, à Nouville, des actuelles clinique Magnin à la Vallée-des-Colons, clinique de la Baie-des-Citrons et polyclinique de l’Anse-Vata.

Plus de 13 milliards

La structure privée, dont la construction est réalisée à plus de 70 %, représentera environ 30 000 m2, un total de presque 269 lits, quelques 400 personnels. Et un investissement dépassant les 13 milliards CFP. Mais voilà que ses promoteurs font valoir d’importantes difficultés qui pourrait remettre en cause le projet. Notamment un financement inadapté et le besoin d’une injection conséquente de cash. Ils en appellent aux banques, à la Cafat et surtout au gouvernement. Résumé avec Jeannette Peteisi.
La future clinique en péril?


Dans notre matinale

Le docteur Philippe Léger, président de la clinique Île Nou-Magnin, s’en expliquait ce lundi matin, sur notre antenne radio, avec Thierry Belmont.
Explications du Dr Léger

 

Sur le même thème

  • santé

    Les pharmacies de Calédonie préparent la grève

    Les pharmaciens n’acceptent pas les nouveaux paramètres annoncés par le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie dans le domaine des médicaments. Après des actions ponctuelles en début de mois, les professionnels promettent un mouvement de grève plus long dès le prochain exécutif en place.

  • santé

    Attention à la nouvelle araignée

    Une nouvelle espèce a été introduite par inadvertance en Nouvelle-Calédonie prévient le gouvernement. La bête n’est pas mortelle, mais des dangers existent tout de même.

  • santé

    Les tatoueurs annonceront la couleur

    Le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie va publier une liste avec code couleur, pour indiquer le niveau d’hygiène dans les salons de tatouage, de maquillage permanent et de piercing. Qu’en pensent les professionnels, et les clients?

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play