publicité

La SLN va encore réduire ses coûts

La Direction a annoncé qu’elle poursuit son plan performance afin de gagner en productivité pour atteindre comme les concurrents du nickel les 4$ la livre fin 2020, contre 4 et demi aujourd’hui. Une réorganisation et des suppressions sont prévues. Les syndicats, dont l’Usoenc, s’y opposent.

  • Isabelle Braouet, Sylvie Hmeun
  • Publié le
Après le Conseil d’administration d’hier soir, les partenaires sociaux de la SLN étaient convoqués ce vendredi pour un comité central d’entreprise. La feuille de route est claire. La SLN doit  encore gagner en productivité car la concurrence est impitoyable. La Direction a donc présenté aux partenaires sociaux de nouvelles mesures à prendre pour améliorer ses performances. A ce régime drastique, elle ajoute une réduction d’effectifs conséquente, toujours d’ici 2020, mais pas de licenciement.

Plus de détails dans le communiqué de la SLN ci-dessous:Côté syndicats, la pilule a du mal à passer mais pas question de grève pour autant. En revanche, ils demandent que les efforts  de réduction d’emploi soient mieux répartis. Pour le moment le dialogue social est privilégié, mais d’ici 2020 la SLN risque de connaître des zones de turbulences. 300 postes doivent être supprimés à l’horizon 2020.

Ecoutez Jérôme Fabre, le Directeur général de la SLN;
Eddy Coulon, Délégué syndical centrale Soenc Nickel;
Elvis Macé, SGCINC-Cogetra 

SLN

 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play