publicité

SMTI : La bataille du Raï continue

Le torchon brûle entre le SMTI et le secrétariat général du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie. Après avoir été pointé du doigt pour sa gestion financière, le syndicat mixte de transport interurbain est encore critiqué et c'est via communiqués interposés, que chacune des parties réagit.   

© NC 1ère
© NC 1ère
  • Jeannette Peteisi et Isabelle Peltier (CM)
  • Publié le
La gestion du RAI, le réseau de bus interurbains, est de nouveau pointée du doigt. Cette fois, les critiques viennent du secrétariat général du gouvernement. Dans un communiqué, il évoque notamment un courrier du syndicat qui gère le réseau de bus et qui prévient ses fournisseurs que leurs factures seront payées avec du retard, en raison de la chute du gouvernement.
Or, il n’y a pas eu chute et le SG précise que le SMTI est seul responsable de ses paiements.
Les explications du secrétaire général du gouvernement Alain Marc, au micro de Jeannette Peteisi. 

 

Alain Marc, affirme que ce courrier ne met pas en cause Gilbert Tyuienon. Mais cherche à rassurer les prestataires du SMTI sur la prise en compte de leurs paiements.
Président du SMTI et membre du Gouvernement en charge des transports, Gilbert Tyuienon précise, lui, que l’audit du SMTI avait été mandaté par la direction elle-même. La structure a augmenté de façon exponentielle depuis 2014, explique-t-il, et ses défauts de gestion ont vocation à être corrigés. 
Gilbert Tyuienon, qui critique vertement le comportement du secrétaire général du gouvernement, au micro d’Isabelle Peltier. 

 

Selon le courrier du secrétaire général du gouvernement, le haut-commissaire a effectué un signalement de la mauvaise gestion du SMTI au procureur de la République. 
 
Le reportage de Natacha Cognard et Patrick Nicar. 
SMTI SITUATION RESEAU BUS

 


Sur le même thème

  • transports

    Le litige autour des bus Karuia avance

    La mobilisation des chauffeurs de Karuia pour le remboursement de leur licence a continué ce mardi à Nouméa, sans blocage du service de bus. A l'issue d'une rencontre ce matin, la discussion prenait une bonne voie entre le groupement d'intérêt économique et le Syndicat mixte des transports urbains.

  • transports

    Les presque deux milliards qu'attendent les chauffeurs de Karuia

    Mobilisation des chauffeurs de bus Karuia à Nouméa. Le groupement d’intérêt économique réclame au Syndicat mixte des transports urbains le paiement d’une dette attachée au développement du réseau de cars. En filigrane, les incertitudes sur le devenir de ses membres à l'arrivée du Néobus.

  • transports

    Le Néobus fait perdre son sens de circulation à la rue Unger

    A Nouméa et dans son agglomération, les préparatifs du projet Néobus font décidément partie de la vie quotidienne. Depuis ce lundi 21 août, c'est la Vallée-du-Tir qui bascule dans cet énorme chantier.

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play