publicité
Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Partis de Guyane et Martinique, des passagers d'Air Caraïbes bloqués 15 heures aux Açores

  • Par Laura Philippon
  • Publié le , mis à jour le

Un vol Air Caraïbes, parti de Cayenne et ayant fait escale en Martinique, est resté bloqué durant 15 heures aux Açores. Les passagers disent avoir attendu sans eau, ni nourriture, pendant plusieurs heures, dans une base militaire américaine. Le vol avait du être dérouté.

© DR
© DR
En embarquant mardi 16 août à Cayenne, en Guyane, à 18h15 (heure locale), les passagers d'un vol Air Caraïbes ne s'attendaient pas à un tel voyage. Après une escale à Fort-de-France, en Martinique, l'appareil est reparti à 21h46, direction Paris, mais il a du être dérouté. Sur les réseaux sociaux, des passagers racontent leur calvaire.


Le malaise d'un passager

"Pendant la nuit, une femme a fait un malaise, explique Stanisla Frienkel, l'un des passagers à Francetv info. Notre vol a été dérouté sur l'aéroport militaire américain de Lajes, aux Açores".

Pendant que la femme est prise en charge, les passagers sont invités à débarquer dans l'aérogare, mais interdiction de sortir. "Le commandant de bord nous a dit qu'il y avait un risque que l'on reste bloqué, pour respecter les temps de repos de l'équipage," raconte Stanislas Frienkel. Finalement, l'appareil serait reparti ce mercredi.


Pas d'eau ni nourriture durant plusieurs heures

Sur place, pendant 15 heures, les passagers expliquent avoir patienté dans des conditions déplorables. "Sans eau, sans nourriture, sans aide du personnel, ni droit de sortir", se désole Stanisla sur Francetv info. Au bout de quelques heures, les 355 passagers auraient enfin obtenu un snack, un dîner et une nuit dans l'aérogare...


Situation exceptionnelle selon Air Caraïbes

Pour la compagnie aérienne, il s'agit "d'une situation exceptionnelle". "La sécurité de nos passagers est notre priorité, c'est pour cela que nous avons dérouté l'avion, explique Air Caraïbes joint par Francetv info. Nous respectons la législation européenne, notre équipage était arrivé en butée horaire, nous devons attendre quinze heures pour reprendre". Air Caraïbes reconnait toutefois un confort "rudimentaire" sur la base.

Partagez :

les + lus

les + partagés

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez la nouvelle appli La 1ère
  • AppStore
  • Google Play