publicité
Élections 2017
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

Polynésie : la pirogue Fa’afaite accueillie dans la liesse à Rurutu, sans son maire

  • Cécile Baquey
  • Publié le , mis à jour le

La pirogue Fa’afaite vient d’arriver à Rurutu, la troisième étape de son périple dans l’archipel des Australes. L’accueil de la pirogue à voile a été fastueux, même si le maire n’a pas assisté à la cérémonie.

La pirogue Fa’afaite vient d’arriver à Rurutu, la troisième étape de son périple dans l’archipel des Australes. L’accueil de la pirogue à voile a été fastueux. © CB
© CB La pirogue Fa’afaite vient d’arriver à Rurutu, la troisième étape de son périple dans l’archipel des Australes. L’accueil de la pirogue à voile a été fastueux.
Après Tubuai, la centre administratif des Australes, la pirogue Fa’afaite a poursuivi son expédition dont l’objectif est de promouvoir la grande réserve marine des cinq îles, le Rahui nui no Tuha’a Pae.
 

Tempête en mer

La traversée s’est passée sans encombre. La pirogue a vogué à une vitesse moyenne de huit noeuds environ. Toutefois, une tempête en pleine nuit a obligé l’équipage à réduire rapidement la voilure. Des manoeuvres que Cybèle Plichart (Polynésie 1ère), le pied marin, a pu filmer sous une pluie battante.
 

Immense couronne végétale

A bord de la pirogue, le maire de Tubuai, Fernand Tahiata, est venu défendre à Rurutu le projet de réserve marine. A l’arrivée, une cérémonie d’accueil s’est déroulée sur l’île. L’équipage a été accueilli par une immense couronne végétale comme c’est la tradition à Rurutu.
© CB
© CB
 

Quatre enfants du pays

Quatre enfants du pays ont navigué avec Fa’afaite. A leur arrivée, ils étaient tous particulièrement émus. Mooria Mooria Iti, vice-président de l’association Rahui nui, Viriamu Teuruarii, président d’une association pour l’environnement et gérant d’une pension, Teupoo Fatupua Avae de Polynésie 1ère et Tihoti Tanepau, instituteur à Tubuai. 
Mooria Mooria Iti, vice-président de l’association Rahui nui. © CB
© CB Mooria Mooria Iti, vice-président de l’association Rahui nui.

Viriamu Teuruarii, président d’une association pour l’environnement et gérant d’une pension. © CB
© CB Viriamu Teuruarii, président d’une association pour l’environnement et gérant d’une pension.

Ilona Humahutia © CB
© CB Ilona Humahutia
 

Le lien entre les peuples

“Cette couronne, c’est le lien que tissent les peuples entre eux. A chaque fois qu’on arrive chez moi à Rurutu, quand il y a des événements exceptionnels, on dresse cette couronne qui fait plusieurs mètres pour dire aux visiteurs, soyez les bienvenus”, explique Teupoo Fatupua Avae, journaliste de Polynésie 1ère.
 

L’absence du maire de Rurutu

Une cérémonie et des discours ont émaillé la réception de l’équipage de la pirogue à voile. Le maire de Tubuai a encore une fois plaidé pour la grande réserve marine des Australes, tandis que l’absence du maire de Rurutu, Frédéric Riveta, ancien ministre de l’agriculture, était particulièrement remarquée.
© CB
© CB
 

Racine de rauti

L’équipage a ensuite été convié à déguster du 'Ti, de la racine de rauti (cordiline). “Il y a quatre jours, les racines ont été mises dans le four tahitien, explique Ilona Humahutia de l’association Rahui nui de Rurutu, et ce fruit-là est utilisé pour s’hydrater. C’est du sucre, ça sert aux navigateurs.”
© CB
© CB

La confection du poi

L’ensemble des racines cuites ont été offertes à l’équipage. Du poi a été confectionné également pour les navigateurs. “Ici toutes les îles des Australes font le poi, car le taro est typique des Australes, explique Philippe Tehaeura, mais le taro Rurutu, c’est le meilleur, il paraît. D’ailleurs, les gens à Tahiti le savent car le taro Rurutu se vend très vite là-bas”.
Philippe Tehaeura © CB
© CB Philippe Tehaeura
 

Pêche à l’uravena

Un concours de pêche devait se dérouler dans la nuit, mais en raison du mauvais temps, il a été reporté. Il s’agissait d’une pêche à l’uravena, le poisson purge qui porte bien son nom, en raison de ses vertus laxatives…

Rimatara, dernière étape

L’équipage de la pirogue Fa’afaite reste jusqu’à mercredi à Rurutu, avant de partir pour Rimatara, la plus petite île habitée de l’archipel, dernière étape de cette expédition dans les Australes.
 

Partagez :

les + lus

les + partagés

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez la nouvelle appli La 1ère
  • AppStore
  • Google Play