publicité

Polynésie : pourquoi y a-t-il une pénurie dans les îles australes ? [SYNTHESE]

Depuis le début du mois de septembre, le bateau ravitailleur Tuhaa pae IV ne peut plus assurer ses rotations de Tahiti vers les îles australes. Les cinq îles sont aujourd’hui dans une situation de pénurie. Tout manque : l’eau, le carburant, les médicaments. Explication en 6 actes.

Pénurie aux Australes © DR
© DR Pénurie aux Australes
  • Cécile Baquey avec Polynésie 1ère
  • Publié le , mis à jour le

Acte 1 Le Tuhaa Pae IV paralysé 

Le Tuhaa pae IV assure le ravitaillement des îles australes en vivres et en pétrole. Malheureusement, ce bateau s’est abîmé en mer début septembre lors d’une traversée entre Raivavae et Papeete. Ses deux safrans, ces parties du gouvernail qui sont immergés et qui permettent de diriger le bateau, sont en mauvais état. Or pour réparer ces pièces, il faut les envoyer en Australie et cela prend 45 jours selon l’armateur, sans compter le transport. Précisions ci-dessous avec le reportage de Polynésie 1ère :


Acte 2 Le navire Tahiti nui est affrété 

Suite à l’immobilisation du navire Tuhaa Pae IV, le navire Tahiti Nui I de la flottille administrative a été affrété par la société SNA Tuhaa Pae pour desservir temporairement les îles Australes. Les îles desservies sont Raivavae, Tubuai, Rurutu et Rimatara, mais pas Rapa la plus isolée.

Carte des îles australes en Polynésie française © France Ô / Outremer 1ère
© France Ô / Outremer 1ère Carte des îles australes en Polynésie française

Selon un communiqué du gouvernement : "le périple devrait prendre environ sept jours pour pallier aux besoins urgents notamment en matière d’hydrocarbures (gazole, essence, carbu-réacteur…) et de denrées alimentaires des populations et des services concernés".

Le ministre de l’équipement et des transports intérieurs, Luc Faatau, a assisté aux dernières opérations de chargement et au départ du Tahiti Nui i qui a quitté le port de Papeete mardi 12 septembre vers 16h00.

Acte 3 Des habitants de Rapa bloqués à Tahiti

Rapa est la seule île des Australes qui ne possède pas d’aéroport. Du coup, l’immobilisation du Tuhaa Pae IV a des conséquences encore plus graves pour cette île. Le 14 septembre, plus de 50 habitants de Rapa étaient bloqués à Tahiti ne pouvant rejoindre leur île, parmi eux des infirmiers.

Un autre bateau, le Tahiti nui I a certes été affrété pour prendre le relais du Tuhaa Pae IV, mais il ne s'est pas rendu jusqu'à Rapa. Regardez ce reportage (Polynésie 1ère) filmé à Tahiti dans lequel le maire de Rapa réunit ses administrés dans un gymnase pour leur expliquer la situation.


Douze habitants de Rapa ont pu partir à bord du Mareva nui le 27 septembre, les autres doivent attendre la prochaine traversée début octobre.


Acte 4 Plus de médicaments à Tubuai

Depuis quatre semaines, les pharmacies ne sont plus livrées dans le chef-lieu des Australes. "Nos commandes sont bloquées, je n’ai bientôt plus de doliprane, le matériel médical n'arrive plus, témoigne une pharmacienne de Tubuai au micro de Polynésie 1ère (ci-dessous). On attend un lit médicalisé pour une mamie, des fauteuils roulants. Rien de tout ça n’arrive". "C’est déplorable que la santé ne soit pas prioritaire", ajoute-t-elle. 


Acte 5 Pénurie à Tubuai

Vendredi 29 septembre, Mélanie Cleuziou, professeure du collège de Tubuai, écrit à notre rédaction de La1ère. Voici son témoignage :
"A partir d'aujourd'hui, l'eau ne sera plus potable faute de ravitaillement en produits de traitement de l'eau, il n'y aura plus de transport scolaire à partir de lundi faute d'essence".

Note d'information du maire de Tubuai
Note d'information du maire de Tubuai

"Depuis des semaines, nous n'avons plus de gaz, plus de produits de base comme le riz, la farine, les pâtes, le lait. Nous sommes rationnés en essence (la station n'est ouverte que quelques heures par semaine, ne délivre que 1000f (8€) jusqu'à épuisement. Les particuliers ne reçoivent aucune marchandise depuis 2 mois (que ce soit de l'alimentation, de l'équipement, des matériaux etc) (...) Comment est-il possible que dans ce contexte les pouvoirs publics français ou polynésiens n'apportent aucune solution??! ", conclut Mélanie Cleuziou

Dans son reportage, Heidi Yieng Kow de Polynésie 1ère confirme le témoignage de la professeure  : 


Acte 6 Prochaine arrivée du Mareva nui

La situation devrait bientôt s'améliorer, selon Polynésie 1ere car ce samedi 30 septembre, le Mareva Nui a appareillé et va desservir toutes les îles de l'archipel. Le bateau doit arriver à Tubuai mercredi. A son bord : quatre containers réfrigérés, des médicaments, des hydrocarbures et des vivres afin d'alimenter les principaux points de vie. En attendant, les riverains doivent prendre leur mal en patience.

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play