publicité
Élections 2017
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

Un ancien détenu de Nuutania dédommagé pour conditions d'incarcération dégradantes.

Voir ou revoir le reportage diffusé dans le journal du 26 février à 19h.

© CCO
© CCO
  • Par Webmaster
  • Publié le , mis à jour le
Sujet JT 26 02 2013 Prison Polynésie
Un ancien détenu de Nuutania dédommagé pour conditions...


Le tribunal administratif a tranché ce matin et a condamné l'Etat à verser 240 000 francs de dédommagement à un ancien détenu dont les conditions d’incarcération de 2008 à 2010 ont été jugées indignes, inhumaines et dégradantes.
Jacques Caumet avait passé 616 jours en prison et percevra donc un peu moins de 400 francs jour de détention, somme à laquelle s'ajoutent 150 000 francs alloués au titre de remboursement des frais de justice.
Un autre détenu, toujours incarcéré, mène une démarche identique et attend d'être fixé.

Si cette décision est une première en Polynésie, elle pourrait engager d'autres prisonniers ou anciens détenus à demander réparation à leur tour comme cela a été les cas ces derniers mois en métropole et en Nouvelle Calédonie. La prescription est de quatre ans.

Selon les chiffres de l'observatoire international des prisons, Nuutania compterait 245 détenus pour 111 places soit un taux de surpopulation de 220%. 

Sur le même thème

  • justice

    Assises : il avait tabassé sa compagne à mort

    Un nouveau procès pour coups mortels sur fond d'alcool s'est ouvert aux Assises, mardi 30 mai. Les jurés examinent le cas de Tamatea Butcher. L'homme est accusé d'avoir battu sa concubine à mort, le 26 juin 2015, à Raiatea. L'affaire avait été renvoyée une première fois, en février dernier.

    Mis à jour le mardi 30 Mai 2017 à 20:29
  • justice

    Harcèlement moral en série au tribunal

    Au tribunal correctionnel jeudi 28 mai, 29 affaires sont inscrites au rôle. Trois hommes comparaissent notamment pour harcèlement moral. Ils ont été condamnés à des peines allant jusqu'à de la prison ferme pour avoir harcelé des femmes pendant plusieurs mois.

    Mis à jour le jeudi 18 Mai 2017 à 15:42
  • justice

    Deux ans de prison pour Léonard Puputauki

    L'affaire a été jugée mardi 16 mai au tribunal correctionnel. Léonard Puputauki, dit "Rere", a été condamné à 2 ans de prison ferme pour abus de confiance dans le dossier de la SCI Romana, un bâtiment résidentiel situé à Papeete.

    Publié le mercredi 17 Mai 2017 à 11:41
Tahiti Informations
publicité
ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play

Votre avis nous intéresse !

Votre site 1ère se modernise, nous aimerions savoir ce que vous en pensez.
Cela ne prendra pas plus de deux minutes.

Donnez votre avis