publicité

Amputé des avant-bras, il reçoit deux prothèses imprimées en 3D

Tate Heafala, amputé des deux avant-bras il y a six ans suite à un accident, a reçu deux prothèses imprimées en 3D. L’association E-nable Pacifique Sud lui en a fait don la semaine dernière en Nouvelle-Calédonie.

© WF 1ère
© WF 1ère
  • polynesie1ere.fr, Karine Orroyo et Lauru Schintu
  • Publié le , mis à jour le
Prendre un verre et le porter à sa bouche... Cela faisait six ans que Tate Heafala n'avait pas pu le faire. Victime d’une décharge de dynamite, ce pêcheur de Wallis et Futuna avait perdu ses deux avant-bras. Grâce à l'association E-nable, Tate Heafala peut de nouveau faire des gestes du quotidien. Il a même réussi à conduire sa voiture. "Je suis heureux car ses prothèses fonctionnent bien et remercie l’association", a confié le pêcheur.

Spécialiste appareillages pour personnes amputées, l'association E-nable a fabriqué pour la première fois des bras entiers avec une imprimante 3D. "Jusqu’ici, on n’a fait que des mains. Là,  c’est le premier essai, c’est vraiment un défi. On y a passé plusieurs semaines et tout le week-end, c’était la dernière ligne droite", a déclaré Hugues Ansel de l’association E-nable.

Deux prothèses d’avant-bras imprimées en 3D



Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play