publicité

Edouard Fritch veut faire de la Polynésie française la plus grande aire marine gérée du monde

A l'occasion du sommet de l'océan Pacifique, à Hawaii, le président Fritch a annoncé la volonté du Pays de faire de la Polynésie française la plus grande aire marine gérée au monde d’ici 2020. Baptisée Tainui-Atea, elle s’étendra sur une surface de plus de 5 millions de Km2. 

Edouard Fritch au congrès de l'IUCN © Présidence de la Polynésie française
© Présidence de la Polynésie française Edouard Fritch au congrès de l'IUCN
  • Par Christophe Marquand
  • Publié le
Edouard Fritch a annoncé lors du discours qu'il a prononcé devant les organisations gouvernementales et non gouvernemantales réunies à Hawaïï à l'occasion du congrès de l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN), qu'il entendait faire de la Polynésie française la plus grande aire marine gérée au monde d'ici à 2020.

Baptisée Tainui Atea (le grand océan lointain), cette réserve marine protégée permettrait la gestion des ressources marines par et pour la population : le rahui.

Edouard Fritch a indiqué qu'au début de l'année il existait 32 sites marins ou terrestres classés en Polynésie et qu'il y en aurait 50 d'ici à janvier 2017. Parmi eux figure déja à Fakarava aux Tuamotu la plus grande aire marine protégée de Polynésie sur une superficie de 19 000 km2.

Edouard Fritch a expliqué  : "Notre ZEE (zone éconopmique exclusive) de 5 millions de kilomètres carrés est le plus grand sanctuaire au monde pour les mammifères marins, les tortues et les requins, depuis 2002. Toutes les espèces de requins y sont protégées. Mais toutes les espèces ont besoin d’être protégées et pas seulement les espèces emblématiques.

Par respect pour notre culture et notre nature, nos pêcheries durables sont devenues un modèle de gestion des ressources communes dans la région depuis la fin des années 1990. Nous n’avons signé aucun accord de pêche avec des flottes étrangères depuis l’année 1996 et la pêche à la senne est interdite partout dans notre ZEE.

Les prises annuelles en Polynésie française représentent 6 330 tonnes, alors qu’au niveau de la région du Pacifique, elles atteignent 3 480 000 tonnes par an. Nous représentons donc seulement 0,18 % du total.

Comme on peut le constater, en préservant une zone maritime aussi vaste que l’Europe, en interdisant des techniques de pêche irresponsables et en protégeant le trésor de biodiversité qu’elle contient, la Polynésie française est déjà une Aire Marine Gérée géante. Nous voulons désormais consolider nos efforts de conservation en classant officiellement la Polynésie française comme étant la plus grande Aire Marine Gérée dans le monde".


Après avoir évoqué la COP 21, Edouard Fricth a conclu son intervention en indiquant que même si l’impératif écologique était mondial, il ne pouvait être supporté par les communautés insulaires à elles seules.

"Ce n’est pas pour nous que nous le faisons aujourd’hui mais pour l’humanité demain" a t'il dit.

Le discours d'Edouard Fritch :
Le discours D' Edouard Fritch au congrès de l'UICN



Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play