publicité
Élections 2017
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

Indigné, Nicolas Dupont-Aignan quitte le JT du 20h de TF1

Un geste de protestation contre sa non-invitation au débat présidentiel ce lundi par la même chaîne. Invité au journal de 20 heures sur TF1 ce samedi soir, il a voulu montrer son mécontentement en quittant le plateau alors qu’il se trouvait en plein direct.

© Capture d'écran Facebook
© Capture d'écran Facebook
  • A. T
  • Publié le , mis à jour le
Un geste salué par les internautes. En effet, le candidat de Debout la France n’a pas manqué de publier ce bout d’interview sur sa page facebook.
En deux jours, le candidat à la présidentielle 2017 a recueilli 11 million de vues, plus de 300 mille commentaires et un peu plus de 200 mille partages.

Privé de débat

La chaîne française organisait ce matin, heure de Paris, son grand débat présidentiel. TF1 a choisi de n’inviter que cinq candidats sur onze ayant recueilli le nombre suffisant de parrainages pour prendre part à l’élection.
Un choix éditorial qui n’a pas plu au président de Debout la France. Pour contester son absence, le candidat de 56 ans a décidé de quitter le plateau JT de 20 heures d’Audrey Crespo-Mara.
« On ne peut pas se laisser voler la présidentielle. Au nom des millions de Français qui ne supportent plus cette loi du plus fort, cette confiscation du pouvoir, j'ai le devoir de quitter votre plateau. », a-t-il lancé dès le début de son entretien face à la journaliste, avant de voir le candi­dat à la prési­dence de la Répu­blique annoncer son départ précipité.
Malgré les nombreuses invitations de la journaliste Audrey Crespo-Mara à détailler son programme, Nicolas Dupont-Aignan a préféré fustiger longuement «la rupture sans précédent d'égalité entre les candidats» que constitue la décision de la chaîne.

Débouté par le Conseil dEtat

Nicolas Dupont-Aignan avait déposé un recours auprès du Conseil d’Etat. L’institution a fait valoir que cette absence ne porte pas « une atteinte grave et manifestement illégale au pluralisme de l’expression des courants de pensée et d’opinion » et ne constitue pas à elle seule « une méconnaissance du principe d’équité » entre les candidats à la présidentielle. 

La vidéo du JT ici: 
<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebo..." width="560" height="315" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe>

Sur le même thème

  • politique

    Qui est la nouvelle ministre des Outre-mer ?

    La nouvelle ministre des Outre-mer, Annick Girardin, raconte les coulisses de sa nomination rue Oudinot. Elle a été appelée par Emmanuel Macron 1h30 seulement avant l'annonce de la composition du gouvernement. Elle confirme qu'elle sera candidate aux législatives à Saint-Pierre et Miquelon.
    Publié le jeudi 18 Mai 2017 à 15:57
  • politique

    Interrogations autour de la composition du gouvernement central

    Il y a de l’agitation du côté de l’Elysée. L'annonce de la composition du gouvernement, initialement prévue ce mardi 16 mai en fin de journée, a été reportée.

    Publié le mardi 16 Mai 2017 à 10:14
  • politique

    Au conseil des ministres du 12 avril 2017

    Les subventions aux communes, le collectif budgétaire en faveur des sinistrés du début d’année, la reprise de l’économie polynésienne, l'attribution d’aides financières et le bilan de la direction de l'équipement ont notamment été étudiés en conseil des ministres mercredi.

    Mis à jour le mercredi 12 Avril 2017 à 15:49
Tahiti Informations Tahiti Informations

Alerte infos 1ère Tahiti Polynésie

Alerte infos 1ère Tahiti Polynésie

publicité
ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play

Votre avis nous intéresse !

Votre site 1ère se modernise, nous aimerions savoir ce que vous en pensez.
Cela ne prendra pas plus de deux minutes.

Donnez votre avis