publicité

Crash d'Air Moorea : manifestation silencieuse pour une "justice équitable, juste et loyale"

Une centaine de personnes se sont rassemblées vendredi 17 mars à midi devant le palais de justice de Papeete, pour manifester leur mécontentement après que le juge d'instruction ait prononcé un non-lieu partiel dans l'affaire du crash d'Air Moorea.

© Heidi Yeng Kow
© Heidi Yeng Kow
  • A. T, H. YK
  • Publié le , mis à jour le
La centaine de personnes réunies devant le tribunal de Papeete à la mi journée comptait des proches des disparus, des amis mais aussi des anonymes.  Incompréhension et frustration sont des émotions partagées par tous face à la lenteur de la justice et à l’absence de condamnation jusqu’ici.

La date choisie n'est pas un hasard. Ils ont souhaité manifester devant le ministre de la justice, Jean-Jacques Urvoas en visite officielle en Polynésie.
Crash d’Air Moorea, marche silencieuse pour manifester leur mécontentement
Crash d’Air Moorea, marche silencieuse pour manifester leur mécontentement

Une banderole accrochée résume les faits : 20 morts, 10 ans et aucune condamnation.
© Maruki Dury
© Maruki Dury

Pour l'association 987, il est "intolérable d'entendre un juge prononcer un non-lieu".

Dans son ordonnance, le juge d'instruction Thierry Fragnoli s'est prononcé sur un non-lieu partiel pour trois personnes et le renvoi pour six autres personnes devant le tribunal correctionnel.

L’association du crash de Air moorea du 9 août 2007 refuse d’en rester là et va faire appel de la décision du tribunal.

Sur le même thème

  • justice

    "Crash Air Moorea" : combien d'accusés ?

    Le procès Air Moorea ne devrait pas se tenir avant 2018. Au niveau de l’instruction, le bras de fer se durcit. Pour les familles de victimes, il manque des accusés. Mercredi 20 juin dans la matinée, le parquet est allé dans leur sens.

    Mis à jour le mardi 20 Juin 2017 à 21:05
  • justice

    1 an ferme et 5 millions d'amende pour Sandra Faraire de Training Sandra Network

    La gérante de Training Sandra Network, soupçonnée d'avoir escroqué des centaines de personnes via un système de vente pyramidale, s'est vue infliger mardi 20 juin à 5 millions cfp d'amende et deux ans de prison dont une année avec sursis.

    Mis à jour le mardi 20 Juin 2017 à 13:46
  • justice

    Un an de prison ferme pour le harceleur

    Un rameur d'une grande équipe de va'a a été jugé pour harcèlement moral sur son ancienne compagne, nutritionniste dans le même club. L'accusé a été condamné à 2 ans de prison dont un avec sursis.

    Publié le jeudi 15 Juin 2017 à 17:09
Tahiti Informations Tahiti Informations

Alerte infos 1ère Tahiti Polynésie

Alerte infos 1ère Tahiti Polynésie

publicité
ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play