publicité

Le mouvement se durcit à EDT

Les syndicats sont déterminés à ne rien lâcher. Aujourd'hui, lundi 13 novembre, il reste encore quatre points de négociation. Une rencontre aura lieu à 17h cet après midi. 

  • Polynésie 1ere,
  • Publié le
La tension est montée d'un cran devant le siège de la société locale d'électricité. Des banderoles très hostiles fleurissent depuis ce matin à l'entrée du piquet de grève à Puurai. Alors que seule l'agence de Puurai restait ouverte de 7h à 16h, ce matin les clients n'ont pas pu faire leur démarches et ont dû donc repartir. Quatre points restent à négocier comme le décrit Patrick Taaroa, secrétaire général de la CSIP


Patrick Taaroa au micro d'Ibrahim Ahmed Hazi

Les seuls clients qui se sont déplacés au service clientèle aujourd'hui sont aussitôt repartis déçus.

Une cliente contrariée au micro d'Ibrahim Ahmed Hazi


Sur le terrain à Punaauia, les syndicats ont retiré les effectifs de production. Ces effectifs assurent le service minimum de sécurité. Désormais, ce service est pris en charge par des non grévistes et les cadres.
Une rencontre entre les syndicats et la direction aura lieu à 17H00 mais cette fois avec la médiation de la Direction de l’Inspection du travail.

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play