publicité
Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Harcèlement moral en série au tribunal

  • L. G, M. T
  • Publié le , mis à jour le

Au tribunal correctionnel jeudi 28 mai, 29 affaires sont inscrites au rôle. Trois hommes comparaissent notamment pour harcèlement moral. Ils ont été condamnés à des peines allant jusqu'à de la prison ferme pour avoir harcelé des femmes pendant plusieurs mois.

© D.R.
© D.R.
L'une des affaires jugées aujourd'hui concerne un homme d'une quarantaine d'années qui harcelait des jeunes filles par téléphone en piochant leurs numéros au hasard de l'annuaire. Il les inondait d'abord de SMS à caractère sexuel puis leur téléphonait. Les victimes n'ont jamais vu le prévenu déjà condamné pour des agressions sexuelles. Absent à l'audience, il devra malgré tout répondre de ses actes.

Et puis, il y a ce stagiaire obsédé par sa collègue avec laquelle il imagine une relation et pense communiquer avec elle par télépathie. Il la suit même jusque chez elle où il la surprend avec son mari. Le premier dépôt de plainte de la victime le calmera quelques temps, avant qu'il ne recommence.

Enfin, un autre homme comparaît pour harcèlement, lui aussi déjà condamné pour des faits similaires. Il s'était fixé comme objectif d'"exorciser" une jeune enseignante dont il était tombé amoureux.

Pour parvenir à ses fins, il échaffaude un plan glaçant : s'invite aux obsèques du père de cette dernière et se fait passer pour son demi-frère illégitime afin de créer des liens. Très vite, la victime se rend compte de la supercherie. Ce sera alors le début d'un long calvaire, pour elle et son conjoint. Elle ira même jusqu'à quitter son travail et déménager, afin de brouiller les pistes.

Le tribunal a condamné le harceleur à six mois de prison ferme et à verser 100.000 Fcp de dommages et intérêts à la victime encore traumatisée à la barre.



Partagez :

  • Deux ans de prison pour Léonard Puputauki

    justice

    L'affaire a été jugée mardi 16 mai au tribunal correctionnel. Léonard Puputauki, dit "Rere", a été condamné à 2 ans de prison ferme pour abus de confiance dans le dossier de la SCI Romana, un bâtiment résidentiel situé à Papeete.

    Publié le mercredi 17 Mai 2017 à 11:41
  • Le chauffard multirécidiviste dort en prison

    justice

    Mardi 16 mai, un homme a été jugé pour avoir mortellement fauché une petite-fille, en 2013, à la presqu'île. Le chauffard multirécidiviste a écopé de quatre ans de prison ferme. L’homme dort désormais à Nuutania.

    Publié le mercredi 17 Mai 2017 à 11:10
  • Affaire Radio Bleue : de la prison ferme pour les trois suspects

    justice

    La décision dans l’affaire Radio Bleue a été rendue ce mardi 16 mai. Emile Vernaudon, Gilles Tefaatau, et Joinville Pomare ont tous les trois été condamnés à de la prison ferme et 5 ans d'inéligibilité.

    Mis à jour le mardi 16 Mai 2017 à 11:43

les + lus

les + partagés

Tahiti Informations Tahiti Informations

Alerte infos 1ère Tahiti Polynésie

Alerte infos 1ère Tahiti Polynésie

publicité
ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez la nouvelle appli La 1ère
  • AppStore
  • Google Play