publicité
Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Le uru sous toutes ses formes à la Maison de la culture

  • A. T, C. F
  • Publié le , mis à jour le

Depuis jeudi 16 mars se tient le 5e salon du 'uru, dans les jardins de la Maison de la culture, à Papeete. L'occasion de découvrir ou de redécouvrir toutes les utilisations du fruit à pain.

© Polynésie 1ère
© Polynésie 1ère
Un symbole fort… le uru fait aujourd’hui partie intégrante de la culture polynésienne. Ses différentes variétés sont connues des spécialistes du fenua.

Au salon, vous pourrez découvrir toutes les variétés de uru et toutes les façons de l'utiliser. Sucré ou salé, au choix, ses usages sont multiples. On peut déguster des gaufres des muffins ou même des pizzas de uru.

Des mets, transformés au gré de l’imagination des fabricants qui ont adopté la farine de uru au détriment des farines traditionnelles.

Pour ceux qui affectionnent la confiture, les gateaux roulés, bien moëlleux, sont, eux aussi à base de fruit à pain.

Le uru à toutes les sauces : en quiches, en pain , en petites bouchée ou même en potage, un festival gourmand qui a conquis, même les plus jeunes.

Pour découvrir ou re-découvrir le fruit de l'arbre à pain, n'hésitez pas à faire un détour du côté de la Maison de la culture.
 
Le uru sous toutes ses formes à la maison de la culture
Le uru sous toutes ses formes à la maison de la culture

 

Partagez :

  • Faa'a : 3000 plants interdits à l'importation saisis par les douanes

    agriculture

    Cette semaine, à l'aéroport de Faa'a, plus de 3000 plants interdits à l'importation ont été saisis. Des orchidées, des oiseaux de paradis ou encore des palmiers susceptibles d'être porteurs de maladies qui pourraient gravement impacter l'agriculture locale.

    Mis à jour le vendredi 07 Avril 2017 à 14:58
  • Quand la transmission de valeurs passe par la terre…

    agriculture

    Alors que nombreux sont ceux qui se plaignent de la perte de valeurs dans nos sociétés, un habitant de Papeari, à l'orée de sa vie, souhaite partager sa passion et son savoir.

    Mis à jour le samedi 01 Avril 2017 à 21:42
  • Papi Haines, le roi du ramboutan

    agriculture

    Alors que la saison des ramboutans bat son plein, rencontre avec Haines Garet, retraité de Papeari. Passionné par ce fruit, Haines Garet possède cinq espèces différentes et une méthode de greffe qui assure une production optimale. Ses fruits et son savoir-faire, il les donne. Rencontre.

    Publié le samedi 01 Avril 2017 à 15:18

les + lus

les + partagés

Tahiti Informations Tahiti Informations

Alerte infos 1ère Tahiti Polynésie

Alerte infos 1ère Tahiti Polynésie

publicité
ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez la nouvelle appli La 1ère
  • AppStore
  • Google Play