publicité

Festival international du graffiti Ono'u

rss

2017 : Ono'u et le street art déjà au rendez-vous

Le musée du street art de Tahiti, crée en octobre 2016, démarre 2017 en conviant des artistes pour réaliser de nouvelles performances à Tahiti. Cet espace dédié à l'art urbain contemporain permet de découvrir des réalisations diverses et démarre cette nouvelle année sous le signe du street art.

© TNG/ONO'U
© TNG/ONO'U
  • Polynésie 1ère ; d'après CP de Sarah Roopinia et Jean Ozonder
  • Publié le
ONO'U : des artistes et des performances dès janvier
Lieu innovant, les organisateurs ont souhaité concevoir un "laboratoire" de la création, de façon à présenter au public des techniques particulières et des artistes reconnus ou émergents de la scène mondiale de l'art urbain contemporain.
Le musée ONO'U du street art connecte et intègre aussi Tahiti et sa capitale à la scène street art internationale des grandes villes telles Paris, New-York City, Berlin, Melbourne, Lisbonne, Sao-Paulo, Auckland et d'autres qui disposent toutes d'espace de ce type et de parcours street art.
C'est ainsi au Musée du Street Art de Tahiti que l'artiste portugais BORDALO2 a réalisé une pieuvre et une tortue géante en assemblant des pare-chocs, des bouteilles, des déchets et objets de récupération. L'artiste espagnol OKUDA dont la cote ne cesse de monter, y est venu et y a laissé une de ses plus belles oeuvres 2016, mixant l'abstrait et le figuratif. L'artiste italien PEETA précurseur du graffiti en relief y a été invité aussi, tout comme l'artiste tahitien ABUZ qui a peint une version graff de la légende d'Isard.
Le graffeur de Tahiti, ABUZ, lors de sa performance au musée du Street Art de Tahiti © JOZ/ONO'U
© JOZ/ONO'U Le graffeur de Tahiti, ABUZ, lors de sa performance au musée du Street Art de Tahiti

Des nouveautés à découvrir au Musée du street art
En 2017, des performances nouvelles d'artistes locaux et internationaux seront proposées par le musée du street art, dans le cadre de sa programmation artistique.
C'est d'abord Heiarii Metua dit RIVAL, un jeune artiste local de Tahiti, qui sera le premier invité de l'année. Il va concevoir une nouvelle oeuvre, mêlant art urbain et culture polynésienne. Lors du festival ONO'U 2016 il avait été retenu par le comité d'organisation pour collaborer avec l'artiste SETH sur l'un des murs peints au Centre Vaima. Cette fois-ci le jeune artiste local sera en solo pour une performance intégrant des éléments du patrimoine culturel polynésien au musée du street art.
Fresque de SETH avec l'artiste local RIVAL pour le Festival ONO'U 2016 © TNG/ONO'U
© TNG/ONO'U Fresque de SETH avec l'artiste local RIVAL pour le Festival ONO'U 2016
Détail de la fresque de SETH avec l'artiste local RIVAL © TNG/ONO'U
© TNG/ONO'U Détail de la fresque de SETH avec l'artiste local RIVAL

MARKO93 de retour au fenua
Puis du 21 au 30 janvier, ce sera au tour d'une pointure internationale du graffiti MARKO93, bien connu et apprécié du public polynésien, de revenir au fenua pour une résidence artistique avec plusieurs événements autour de ses oeuvres récentes.
L'artiste français originaire de Saint-Denis (93) avait séduit le public et les amateurs de graffiti lors du dernier festival à Tahiti avec ses félins majestueux et colorés à Papeete (collège Tipaerui) et à Uturoa.
Il avait aussi animé des ateliers d'apprentissage d'expression graphique offerts par ONO'U à plusieurs groupes de jeunes du fenua. Pour le plus grand bonheur des élèves.
MARKO93 est l'un des précurseurs de la fluorescence et du light-painting dans l'histoire du graffiti. Il parcourt le monde depuis 20 ans avec son art et ses performances sont toujours des événements


ONO'U, un parcours street art local au rayonnement international
Le festival ONO'U est devenu en l'espace de 3 ans un événement artistique attendu et suivi par les amateurs de Street Art et de Graffiti à Tahiti et dans le monde entier. L'un des plus importants festival de ce type de la zone pacifique.
Il a déjà accueilli 73 artistes de 26 nationalités différentes choisis parmi les plus grands noms actuels de l'univers de l'art urbain et du graffiti qui ont réalisé des oeuvres murales grandioses à Tahiti et à Raiatea.
La ville de Papeete compte ainsi près d'une trentaine de murs ONO'U, réalisés par des stars mondiales du graffiti et des artistes locaux, qui contribuent à sa notoriété dans le circuit artistique international. Le parcours de street art a même été prolongé dernièrement jusqu'à Raiatea...
Une "success story" polynésienne qui assure un rayonnement à Papeete et à Uturoa auprès de réseaux culturels internationaux importants. Plus largement ONO'U a généré nouvelle forme de promotion internationale de la destination Tahiti et de la culture polynésienne.
"Tahiti et Papeete sont aussi reconnues et appréciées par un très grand nombre de passionnés d'art pour la beauté du parcours street art que nous avons créé avec ONO'U" explique Sarah Roopinia, la jeune polynésienne native de Raiatea qui a créé le festival du graffiti et le Musée du street art de Tahiti. "Nous allons poursuivre ce travail en 2017 pour proposer encore de belles surprises et de beaux rendez-vous à tous les amateurs".
Informations pratiques

Musée du street art de Tahiti - ONO'U
12 Rue Jeanne d'Arc - Centre Vaima - Papeete
40 81 30 31

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play