publicité
Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Bahamas 2017 : les Tikitoa en finale !

  • polynesie1ere.fr, Maruki Dury
  • Publié le , mis à jour le

La sélection tahitienne de Beach Soccer s’est qualifiée, ce samedi 6 mai, pour la finale de la coupe du monde Bahamas 2017. Les Tikitoa ont battu l’Iran aux tirs au but et affronteront le vainqueur de Brésil - Italie

© FIFA / Getty Image
© FIFA / Getty Image
Pour la deuxième fois de leur histoire, les Tikitoa joueront une finale de coupe du monde de Beach Soccer. A l'instar de la Coupe du Monde au Portugal 2015, les Tikitoa gagnent leur ticket pour la finale. Pourtant, l’Iran était un adversaire coriace, bien organisé en défense et solide dans les duels.

Les Tikitoa dominent leur adversaire dans le premier tiers temps mais manquent cruellement de réalisme. Raimana Li Fung Kuee bute même sur le dernier rempart iranien sur un penalty sifflé rapidement en début de match. Les débats sont équilibrés avec des occasions nettes pour Tahiti mais les deux équipes n’inscrivent aucun but dans ce premier tiers temps.

L’Iran surprend les Tikitoa sur un corner


En seconde période, Tahiti repart avec de meilleures intentions. Dès la reprise, Li Fung Kuee tente une frappe du gauche dans un angle fermé, bien détournée par le gardien iranien. Un tir de Teva Zaveroni frôle même la lucarne mais la réussite continue de fuir le camp ma’ohi. La possession est en faveur des rouges, 75% contre 25%.

Mais les iraniens restent solides et les Tikitoa prudents : le contre peut surgir à n’importe quel moment. C’est d’ailleurs ce qu’il se passe sur un corner anodin de l’Iran. Après un cafouillage dans la surface, les adversaires des Tikitoa marquent un but. 1 à 0 donc pour l’Iran. Tahiti est proche du K.O mais résiste. A deux minutes de la fin du second tiers temps, Tearii Labaste se procure deux grosses occasions sur deux retournés. La première frappe est captée par le portier adverse mais la seconde touche le poteau. Gros frisson dans le camp rouge et blanc. Les Tikitoa poussent mais terminent cette période en étant menés au score.

Tahiti arrache l’égalisation grâce à Patrick Tepa


Sur une lourde frappe de loin, Jonathan Torohia sollicite son alter ego dans les cages iraniennes. Dans la foulée et par deux fois, Tearii Labaste rate le cadre.

Mais à 4 minutes de la fin du match, Patrick Tepa, seul au second poteau, égalise sur une subtile déviation de Naea Bennett. 1-1 entre Tahiti et l’Iran : le suspense est à son comble.  Le score en reste là jusqu'à la fin du temps réglementaire : il y aura 3 minutes de prolongation.


Une séance de tirs au but insoutenable


Cette courte période est haletante. Jo Keeper s’interpose par deux fois face aux attaquants iraniens, alors que Tepa et Tavanae ratent de peu le but de la qualification. Le physique est mis à rude épreuve mais Tahiti démontre tout son esprit guerrier et ne cède pas. Résultat : la qualification se joue aux tirs au but.

Après un tir transformé par Naea Bennett, le deuxième tir de Tahiti est raté par Ariihau Teriitau mais Jo Keeper réalise un arrêt décisif. Jo Keeper qui est même chanceux sur le 3e tir iranien, qui touche la barre transversale sans rentrer. Tearii Labaste a la qualification au bout du pied, mais il bute sur le gardien iranien. Jo Keeper réalise une parade exceptionnelle sur le 4ème tir iranien mais dans la foulée, Patrick Tepa tire en plein milieu sur le portier adverse. Le 5e tir iranien est complètement manqué, et Raimoana Bennett qualifie les Tikitoa pour la finale, avec sang froid. Les Tikitoa remportent leur ticket pour la finale sur un score de 1-1 et trois tirs au but à deux.

Les aito rencontreront les vainqueurs du match Brésil - Italie


Partagez :

les + lus

les + partagés

Tahiti Informations Tahiti Informations

Alerte infos 1ère Tahiti Polynésie

Alerte infos 1ère Tahiti Polynésie

publicité
ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez la nouvelle appli La 1ère
  • AppStore
  • Google Play