publicité

Deux ans ferme pour l'organisateur de jeux clandestins

Le principal responsable a notamment été condamné à deux ans de prison, mardi 10 octobre, sur décision du tribunal correctionnel

© Polynésie 1ère
© Polynésie 1ère
  • Polynésie 1ere,
  • Publié le
Une seule affaire inscrite au rôle du tribunal correctionnel hier matin. Les juges devaient se pencher sur l'histoire de la maison clandestine de jeux à Punaauia. Neuf personnes étaient impliquées.

Le gérant, Momo, a été condamné à deux ans de prison ferme, à 15 millions d’amende et à la confiscation de ses biens. Il sera également interdit de présider une association pendant 5 ans. Il est choqué par cette décision.

Momo au micro d'Axelle Mésinèle


Les six autres prévenus ont été condamnés à des peines de prison avec sursis et des amendes allant de 500 000 F à 5 millions. Le couple qui abritait sans le savoir, la maison de jeux dans le fare qu’il louait, a été relaxé au bénéfice du doute.

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play