publicité

Deux ans de prison pour Léonard Puputauki

L'affaire a été jugée mardi 16 mai au tribunal correctionnel. Léonard Puputauki, dit "Rere", a été condamné à 2 ans de prison ferme pour abus de confiance dans le dossier de la SCI Romana, un bâtiment résidentiel situé à Papeete.

© Polynésie 1ère
© Polynésie 1ère
  • polynesie1ere.fr
  • Publié le
La justice reproche à l'ex chef du GIP d’avoir utilisé à des fins personnelles les fonds versés par les membres de la SCI Romana destinés à la construction d’un immeuble à Fariipiti. Un projet immobilier monté en 2005 avec le concours des deniers d’une trentaine d’associés, la plupart des membres et proches du GIP ou de la flottille administrative.

Le problème reste que Rere Puputauki se soit servi dans les comptes de la société avant de fermer les comptes courants et rapatrier l’argent sur son propre compte.

Dans cette affaire, Rere Puputauki écope d’une peine de prison "aménageable". En clair, cela veut dire qu’il ne sera pas incarcéré. Le tribunal a aussi prononcé l’interdiction d’exercer, durant trois ans, une profession de promoteur immobilier ou de chef d’entreprise.

Sur le même thème

Tahiti Informations Tahiti Informations

Alerte infos 1ère Tahiti Polynésie

Alerte infos 1ère Tahiti Polynésie

publicité
ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play