publicité

Molokai Hoe : applaudir la victoire plutôt que de la critiquer !

Pourquoi les rameurs d’EDT Va’a ont renforcé Red Bull lors de la Molokai Hoe ? Sur les réseaux sociaux, des internautes ont posé cette question, qui a fait débat. Le + de l’info de ce lundi 9 octobre revient sur la polémique et remet les choses dans leur contexte.

© Facebook Molokai
© Facebook Molokai
  • polynesie1ere.fr, Maruki Dury
  • Publié le , mis à jour le
Cela n'était pas arrivé depuis 2005. Après onze années d'absence sur le podium, un club hawaïen a, enfin, remporté la Molokai Hoe. La malédiction a été brisée... Non seulement, Red Bull est le grand vainqueur de cette 65ème édition, mais le club de Lanikai est lui aussi sur le podium grâce à une belle troisième place. Depuis 2006, la course était dominée par Shell Va’a, qui a remporté 10 fois la Molokai Hoe, contre une fois pour EDT Va’a, en 2014.

Mais, cette victoire n'est 100 % hawaïenne. En effet, la team Red Bull a été renforcée par cinq rameurs tahitiens : Charles Teinauri de Papara, Steeve Teihotaata, Heiva Amo, Chevalier Hikutini et Haamatai Léon d’EDT Va’a. Ces 5 rameurs ainsi que le coach Heiarii Mama, ont donc donné "un petit coup de pouce" à Red Bull Va’a, et même un gros coup de pouce puisque la team hawaïenne a décroché la victoire finale. Un triomphe quasiment "inespéré", de leur propre aveu.

Avant mais aussi après cette victoire, les internautes se sont déchaînés sur les réseaux sociaux avec des commentaires tout aussi violents les uns que les autres. Des commentaires à l’encontre de ces Tahitiens qui sont allés renforcer l’équipe de Red Bull. Le + de l’info a décidé de remettre les choses dans leur contexte.

Une amitié forte


Avant tout, il faut savoir qu'une amitié très forte lie le club d’EDT Va’a et les Hawaïens de Red Bull, anciennement Livestrong ou Mellow Johnny. Le barreur tahitien Haamatai Léon a déjà participé à la Hawaiki Nui à plusieurs reprises avec cette équipe hawaïenne, et il a même vécu plusieurs mois à Hawaï aux côtés de ces rameurs. Dans l’autre sens, et pour ne prendre qu’un seul exemple, le Hawaïen Kainoa Tanoai de Red Bull a déjà remporté la Hawaiki Nui avec EDT Va’a, en 2015. Il avait ramé la 2ème étape entre Raiatea et Tahaa, et avait même fait un malaise tant il avait été poussé dans ses retranchements.

Cette année, EDT Va’a a décidé de ne pas participer à la Molokai Hoe. La porte étant ouverte donc pour les rameurs sollicités, ils ont ainsi saisi l’opportunité. Matin, midi, soir, ces athlètes s’entraînent dur depuis plusieurs années, ils font des sacrifices et ne gagnent pas pour autant des millions... Alors, quand les opportunités se présentent, ils les saisissent. Nourris, logés, et billet d'avion payé, la plupart d’entre eux ont néanmoins été obligés de poser des congés pour aller à Hawaï et ont laissé leur famille au fenua. Un dévouement pour aller faire ce qu'ils savent faire de mieux : ramer ! Et comme le rappelle très justement Steve Teihotaata, grand champion : "Nous, en tant que rameurs, on pense juste à partager notre sport et dès qu'on est sur la ligne de départ , à gagner !"

"On veut juste partager notre sport" - Steve Teihotaata



Victoire historique


Alors au lieu de leur en vouloir, il faudrait au contraire les féliciter de pouvoir voyager grâce à leur passion, et surtout de représenter Tahiti dans les plus grandes compétitions de va'a. Car, n'ayons pas peur de le dire : ce sont bel et bien les Tahitiens qui ont aidé les Hawaiens à gagner. Cette victoire symbolise la fraternité qui lie les deux clubs mais aussi et surtout ces Polynésiens de Tahiti et d'Hawaï ! Une belle image pour le sport. De plus, les rameurs comme Steeve Teihotaata, Chevalier Hikutini, Heiva Amo ou encore le coach Heiarii Mama, peuvent désormais se vanter d’avoir gagné la Molokai avec deux clubs différents : un  tahitien, EDT Va'a, et un hawaïen, avec donc Red Bull. Des victoires historiques !

Alors au lieu de les lyncher, il faudrait plutôt les applaudir : ils ont gagné à la loyale, sur le plan d’eau. Ce qui promet d'ailleurs une bataille pour la Hawaiki Nui.

Écoutez le + de l'info

Le + de l'info



Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play