publicité

Qui sont nos 3 députés ?

Maina Sage, réélue, Nicole Sanquer et Moetai Brotherson qui feront leurs premiers pas à l'Assemblée Nationale. Portraits des trois parlementaires polynésiens.

Maina Sage, Nicole Sanquer (Tapura) et Moetai Brotherson (Tavini). © DR
© DR Maina Sage, Nicole Sanquer (Tapura) et Moetai Brotherson (Tavini).
  • M. D
  • Publié le

Maina Sage, 1ère circonscription

Âgée de 42 ans, Maina Sage s'est longtemps investie dans le milieu associatif. Elle s'est lancée en politique, il y a un peu plus de quinze ans, c'était en 2001, aux côtés de Jean-Christophe Bouissou, pour les élections municipales de Faa'a. Elle devient ensuite, pendant quelques années, conseillère en communication et reste dans les coulisses de la sphère politique. En 2005, elle rejoint de parti politique Rautahi de son mentor, Jean-Christophe Bouissou. La coalition autonomiste de l'époque lui permet d'être, entre décembre 2006 et septembre 2007, ministre du tourisme et de l'environnement au sein du gouvernement Tong Sang. En 2008, elle commence à siéger à l'Assemblée de Polynésie. Puis, en 2013, elle y est réélue avec le Tahoeraa. L'année suivante, en 2014, elle devient députée après avoir remporté les élections partielles de la 1ère circonscription, celle-là même qui l'a reconduite dans cette fonction.

Maina Sage

 

Nicole Sanquer, 2e circonscription

Celle qui est encore ministre de l'Education et de l'enseignement supérieur embrasse une carrière politique depuis 2013 et les élections territoriales remportées par le Tahoeraa. Représentante à l'Assemblée depuis, elle devient ministre en septembre 2014 et remplace Michel Leboucher, dès la nomination d'Edouard Fritch à la tête du Pays. Un peu plus tôt, au mois de mars 2014, elle échoue à Mahina, où elle avait tenté de briguer la mairie, sous la bannière du Tahoeraa. Aujourd'hui, Nicole Sanquer fait partie des cadres du Tapura et entame donc un premier mandat de députée. Elle l'a assuré : elle démissionnera de son poste de ministre dans moins de trente jours.

Nicole Sanquer

 

Moetai Brotherson, 3e circonscription

Etats-Unis, Japon, France, Allemagne...Moetai Brotherson, 47 ans, a fait le tour du monde, avant de revenir s'installer en Polynésie, il y a quelques années. Ce qui nous laisse penser que, malgré ses convictions souverainistes, c'est un homme très ouvert sur le monde. Il s'investit sérieusement en politique, lorsqu'Oscar Temaru est aux affaires du Pays, c'est-à-dire après 2004. Il est d'abord conseiller en communication, puis conseiller spécial et occupe une place centrale dans la campagne de lobbying auprès de l'ONU. Son rôle : faire de la pédagogie auprès des Polynésiens sur les enjeux d'une réinscription. Pour faire simple : Moetai Brotherson est celui qui a réussi à dédiaboliser prônée par le Tavini depuis plusieurs années. C'est d'ailleurs probablement cette image qui lui a été bénéfique pour ces législatives.

Moetai Brotherson


 

Sur le même thème

Tahiti Informations Tahiti Informations

Alerte infos 1ère Tahiti Polynésie

Alerte infos 1ère Tahiti Polynésie

publicité
ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play