publicité

Sénatoriales : Lana Tetuanui se félicite des résultats

Dimanche 24 septembre, près de la moitié du Sénat a été renouvelée : 170 sièges sur les 348 que compte la haute Assemblée. Élus pour six ans, les cinq sénateurs qui représentent Wallis-et-Futuna, la Polynésie française et la Nouvelle-Calédonie sont tous issus de la droite et du centre.

© AFP
© AFP
  • polynesie1ere.fr, Serge Massau
  • Publié le
Sans surprise, les grands électeurs en Nouvelle-Calédonie ont élu deux sénateurs loyalistes : le sortant Les Républicains Pierre Frogier, et le centriste Gérard Poadja. Au total, les cinq sénateurs qui représentent Wallis-et-Futuna, la Polynésie française et la Nouvelle-Calédonie sont tous issus de la droite et du centre.

La sénatrice polynésienne Lana Tetuanui se félicite de ce résultat qui permettra, selon elle, de parler d’une voix plus forte pour représenter le Pacifique.

Réaction de Lana Tetuanui


Du côté de Saint-Pierre-et-Miquelon, le président du conseil territorial, Stéphane Artano, a été élu sous l'étiquette Archipel Demain (DVD). A Mayotte, Thani Mohamed Soilihi a été réélu sénateur et Assani Abdallah a lui été élu pour la première fois. Victorin Lurel, Victoire Jasmin et Dominique Théophile sont les nouveaux représentants de la Guadeloupe au Sénat.

Quant à La Réunion, les 1460 grands électeurs de l'île ont élu quatre nouveaux sénateurs : Nassimah Dindar, Jean-Louis Lagourgue, Viviane Malet et Michel Dennemont. La liste de l'union de la droite, conduite par Nassimah Dindar, l'a donc largement emportée.

La solidarité entre ultramarins


Il y a deux semaines, le gouvernement de la Polynésie française a décidé d’accorder une aide de 50 000 euros, soit un peu plus de 5 900 000 Fcfp, pour aider les sinistrés de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy.

Mais ce n’est pas tout. La sénatrice polynésienne Lana Tetuanui a décidé de se rendre sur place pour évaluer les dégâts et surtout exprimer sa solidarité aux ultramarins. Elle doit quitter Paris ce mardi 26 septembre.

Interview

Qu'est ce que les élections sénatoriales ?

Qui vote ?

L'élection sénatoriale est un scrutin qui se déroule au suffrage universel indirect : ce ne sont pas les citoyens qui votent mais les grands électeurs. Dans chaque circonscription, les sénateurs sont élus par des élus locaux : députés et sénateurs de la circonscription, conseillers régionaux et départementaux et délégués des conseillers municipaux.

Comment ça marche ?

Les sénateurs sont élus au scrutin majoritaire à deux tours dans les départements représentés au maximum par trois sénateurs, et à la représentation proportionnelle dans les départements de 4 sénateurs ou plus. Les partis doivent présenter un binôme titulaire/suppléant paritaire pour les scrutins majoritaires et une liste en alternance homme/femme pour les scrutins proportionnels, sous peine de sanctions financières. Il faut être âgé d’au moins 24 ans pour être candidat aux élections sénatoriales. Les candidats avaient jusqu'au 8 septembre pour se déclarer.

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play