publicité

Les obstacles au développement de la Polynésie, objets d'une thèse de doctorat

Lundi 18 septembre à 18h00, Jean-François Gay soutiendra à l'UPF sa thèse de doctorat d'économie et gestion consacrée au "protectionnisme et obstacles au développement de la Polynésie française".

Jean François Gay soutiendra sa thèse le 18 septembre à 18h00 © UPF
© UPF Jean François Gay soutiendra sa thèse le 18 septembre à 18h00
  • CM/UPF
  • Publié le , mis à jour le
La thèse que Jean François Gay soutiendra le 18 septembre prochain à l'université de la Polynésie française  analyse les obstacles au développement de la Polynésie française. Elle décrit les caractéristiques d’une « économie sous serre », puis présente une estimation du coût du protectionnisme en Polynésie française.

Le chapitre 3 donne une explication culturelle de la gouvernance économique et de la préférence pour le protectionnisme.

Le chapitre 4 montre le rôle des normes sociales de partage et d’épargne sur l’entrepreneuriat des différents groupes ethniques en Polynésie et en Nouvelle-Calédonie et en propose une explication théorique basée sur l’écologie culturelle (adaptation des normes sociales a l’environnement climatique et écologique sur le très long terme).

Le chapitre 5 examine l’efficacité des dépenses publiques en Polynésie française en comparant le ratio de ces dépenses au PIB à leur performance en termes de bien être (mesure selon l’indicateur de A.SEN qui combine le PIB par habitant avec le coefficient de GINI). Comparé à d’autres pays et aux autres départements et collectivités d’Outre-mer, l’efficacité de la dépense publique en Polynésie française est particulièrement faible. au plan mondial, l’analyse met en évidence le lien entre efficacité de la dépense publique au sens de sen et qualité des institutions.

La conclusion met en évidence les obstacles que sont le protectionnisme, une culture de partage peu favorable a l’entrepreneuriat, et la faible efficacité des dépenses publiques en termes de bien être, elle-même conséquence d’une gouvernance économique peu inclusive, favorisant la rente d’une petite élite économique, administrative et politique.
Jean François Gay, doctorant :

Depuis 2011 : Enseignant (vacataire puis contrat doctoral) à l'UPF en Sciences Economiques  (Economie internationale, économie du développement, finance internationale, etc) et enseignant à l'Ecole de Commerce de Tahiti (Economie et statistiques).

2010-2011: Opérateur de marché sur actions et indices boursiers, département Equity Finance, NATIXIS, Paris.

2008-2009  : Assistant trader sur dérivés indices et fonds, département Equity and Funds Derivatives, BNP-FORTIS, Bruxelles.

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play