publicité
Élections 2017
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

Le retour en force du rappeur Sully Sefil

Avec une nouvelle boutique et un nouveau titre, Sully Sefil revient sur le devant de la scène ; révélé au grand public dans les années 2000 avec son titre "Si j’voulais" (600 000 single vendus) et sa marque Royal Wear, le rappeur antillais se faisait discret. Il fait son comeback avec passion.

Sully Sefil en studio © Nathalie Sarfati
© Nathalie Sarfati Sully Sefil en studio
  • Nathalie Sarfati
  • Publié le , mis à jour le
Loin d’être une étoile filante des années 2000, Sully Sefil a marqué son époque bien plus que l’on ne le croit. Le rappeur a contribué au succès d’un des plus gros titres d’NTM : "That’s my people". Il composera le succès "Et si" de la chanteuse Lady Laistee. 



Son titre "Si j’voulais" se vendra à plus de 600 000 exemplaires et deviendra disque d’Or. Sully entre définitivement dans l’histoire du rap français en 2001 avec son album "Sullysefilistic" dans lequel on trouve ses tubes "Ca fait bizarre" et "Luna". Ce succès lui permettra de participer à la première édition du concert Urban Peace au Stade de France.


Business mans

Parallèlement, Sully Sefil se lance dans la mode en particulier dans le sportswear. Il crée sa propre marque Royal Wear en 1999. C’est le premier rappeur à créer une marque de fringue en France en même temps que Jay-Z qui aux Etats-Unis créait lui Rocawear. 

Mais 7 ans plus tard, l’affaire tourne mal. Son associé, peu scrupuleux, le laisse sur la paille. "C’est comme si tu es une locomotive qui roule à fond et qui se retrouve stoppée net", raconte Sully. 

Regardez le reportage de France Ô / Outre-mer 1ère :



Rock the street

Ecorché, blessé, Sully Sefil se laissera le temps de digérer, de prendre du recul ; c’est en 2014 qu’il décide de faire son grand retour. Plus que jamais ancré dans les cultures urbaines, il crée une nouvelle marque de streetwear "Rock the Street". Une marque de vêtements qui lorgne du côté du rap, du rock et des sports extrêmes. Son logo symbolise la croisée des rues, des styles et des cultures. 

La même année, il ouvre une boutique dans le centre de Paris, dans le quartier Montorgueuil. Une boutique totalement relookée que Sully a inauguré entouré de ses amis et de ses soutiens. 


La nouvelle marque de Sully Sefil © Nathalie Sarfati
© Nathalie Sarfati La nouvelle marque de Sully Sefil

Le retour musical

Sully Sefil retrouve aussi l’envie de faire de la musique. Son credo : faire de la street rock music. Son premier single s’appelle "Comme un soldat" et retrace son parcours : ses succès, ses combats, ses échecs, ses doutes. "Je continue ma route", nous dit Sully et "ce qui ne tue pas, nous rend plus fort", conclut –il.

D’autres titres sont en préparation. D’autres projets aussi comme celui de créer des vêtements luminescents. Il y croit dur comme fer. Plus rien ne peut l’arrêter. C’est le prix de sa liberté.  


Sully Sefil en studio © Nathalie Sarfati
© Nathalie Sarfati Sully Sefil en studio

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play

Votre avis nous intéresse !

Votre site 1ère se modernise, nous aimerions savoir ce que vous en pensez.
Cela ne prendra pas plus de deux minutes.

Donnez votre avis