publicité

La Réunion et la Guadeloupe en lice pour le concours de l'arbre de l'année 2017

Ce lundi 4 septembre, les votes ont ouvert pour élire l'arbre de l'année 2017. Parmi les 14 candidats, il y a le baobab de Trois-Mares à La Réunion et le ficus nymphaeifolia de Guadeloupe. Le zamana de Martinique avait remporté le titre en 2016.

Le baobab de Trois-Mares à La Réunion (à gauche) et le ficus nymphaeifolia de Guadeloupe (à droite). © WWW.ARBREDELANNÉE.COM / MAGAZINE TERRE SAUVAGE
© WWW.ARBREDELANNÉE.COM / MAGAZINE TERRE SAUVAGE Le baobab de Trois-Mares à La Réunion (à gauche) et le ficus nymphaeifolia de Guadeloupe (à droite).
  • La1ère.fr
  • Publié le
Les votes sont ouverts ! A partir de ce lundi 4 septembre, les internautes peuvent voter pour élire l'arbre de l'année 2017. Cette fois, deux arbres des Outre-mer font partie des 14 candidats. Il y a le baobab de Trois-Mares à La Réunion et le ficus nymphaeifolia de Guadeloupe.
 

Vote jusqu'au 1er décembre

Organisé par le magazine Terre Sauvage et l'ONF (Office National des Forêts), ce concours est ouvert à toutes les régions de France. Les votes sont ouverts jusqu'au 1er décembre sur internet. Le 19 décembre, un jury annoncera les lauréats du prix du public ainsi que du prix du jury.
 

Le baobab de La Réunion

Les deux arbres ultramarins de cette année ont été proposés par des particuliers. Les candidats doivent poster trois photos de l'arbre choisi et décrirent en quelques lignes l'histoire et les caractéristiques de l'arbre.
 
D'une hauteur de 8 mètres, le baobab de Trois-Mares à La Réunion est situé sur un rond-point du centre-ville. Il aurait environ 50 ans. L'originalité vient de sa forme, et de la rareté de son essence. Dans la commune de Trois-Mares, il existe une association qui s'appelle l’Association Baobab de Trois Mares.
 

Le ficus géant de Guadeloupe

En Guadeloupe, le ficus nymphaeifolia est un ficus géant qui se trouve sur la commune de Pointe-Noire. Perdu en forêt, sur un terrain en pente, il est difficile d'accès.
 

Martinique et Guyane déjà lauréats

L'un d'eux remportera-t-il le concours 2017 ? En 2016, le zamana de Martinique avait été récompensé et en 2015 c'était le Fromager de Saül en Guyane.
 
Le Fromager de Saül en Guyane (à gauche) et le Zamana en Martinique (à droite). © WWW.ARBREDELANNÉE.COM / MAGAZINE TERRE SAUVAGE
© WWW.ARBREDELANNÉE.COM / MAGAZINE TERRE SAUVAGE Le Fromager de Saül en Guyane (à gauche) et le Zamana en Martinique (à droite).

 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play