publicité

Orelsan n’a pas séché le Sakifo

La 9e édition du Sakifo s’est terminée ce dimanche soir. Orelsan dont la venue était compromise a enchanté le public réunionnais.

  • Maité KODA
  • Publié le , mis à jour le
Il a fini par faire son show. Il y a quelques mois, Orelsan, avait été déclaré persona non grata au festival Sakifo à la Réunion par la région. Celle-ci avait d’ailleurs retiré les subventions qu’elle accordait à l’organisation du festival, soit un manque à gagner 150 000 euros.

En cause, le morceau "sale pute". Le rappeur y incarne un cocu désespéré et rageur, qui s’exprime avec violence et souhaite notamment "avorter à l’opinel" son ex-compagne. Un texte qui a déclenché l’ire des associations féministes, mais également de nombre de politiques. Ce même morceau avait été à l’origine d’une polémique nationale en 2009.

Les temps changent, Orelsan est aujourd’hui encensé par les médias avec son dernier album Le chant des Sirènes sorti en 2011. Oubliées les accusations de misogynie, il a même été couronné par deux fois au Victoires de la musique 2012.

C’est pourquoi, malgré l’annulation de la subvention régionale, Jérôme Galabert, programmateur du Sakifo avait pris le pari de maintenir la venue d’Orelsan et de trouver ailleurs les 150 000 euros que ne lui a pas versé la région. Pari réussi, puisque la polémique suscitée par l’annonce de Didier Robert a placé Orelsan en haut de l’affiche médiatique locale pendant plus de deux mois. Viendra-t-il, que chantera-t-il, comment vont réagir les féministes…

Ce dimanche soir, il a était bien là, sur la scène du Salahin. Treillis et casquette vissée sur la tête il a réussi son pari. Celui dont la simple présence a failli entrainer l’annulation du festival n’a pas boudé son plaisir.  Il a rapidement conquis le public réunionnais, se permettant même de tourner en dérision cette nouvelle polémique, devant plusieurs millier de personnes.

Ci-dessous, une vidéo du concert d'Orelsan, au festival Sakifo 2012 :
Orelsan en concert au Sakifo, à la Réunion

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play