publicité

Veillée hommage ce soir à la Possession

La veillée en hommage à Laurence Vergès débutera ce lundi soir, 5 novembre, à 19 heures à la Possession, chemin bœuf mort, au domaine des Bois de Senteurs. 

Laurence Vergès © Réunion La 1ère
© Réunion La 1ère Laurence Vergès
  • Marie-Ange Frassati
  • Publié le , mis à jour le
L’épouse de Paul Vergès s’est éteinte samedi à son domicile à l’âge de 88 ans. Les réactions de toutes part saluent son engagement en faveur de la société Réunionnaise.

Arrivée à la Réunion en 1954, Laurence Vergès a partagé 65 années d’existence aux cotés de Paul Vergès avec qui elle aura 4 enfants : Claude, Françoise, Laurent (décédé en 1988 d’un accident sur la route du littoral) et Pierre.

Dès la fin de la seconde guerre mondiale, elle s’engage politiquement dans le militantisme communiste. C’est en métropole qu’elle rencontre son mari avant de le suivre à la Réunion.

Dans les années 50, elle ouvre une librairie. La librairie des Mascareignes qu’elle revendra 8 ans plus tard. Elle est aussi journaliste à Témoignage à l’époque où le quotidien d’opinion est régulièrement saisi et empêché de parution. Elle y occupera plus tard la fonction d’administratrice jusqu’en 1990.

Laurence Vergès s’essaye aussi à la politique. Aux cotes de son mari, candidat sur Saint-Denis, elle figure sur la liste aux municipales en 1959 et fait face aux épreuves dans un climat de violence extrême. Laurence Vergès devra aussi surmonter la perte de son fils, Laurent, 28 années plus tard.

Militante de la cause des femmes, elle défendra toujours leur émancipation avec ferveur et devient l’une des co-fondatrices de l’UFR, l’union des femmes de la Réunion, qui, par la voix d’Huguette Bello et Graziella Leveneur a rendu hommage à son infatigable courage.

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play