publicité

L'agenda culturel du week-end

La fête du Dipavali à Saint-André, du breakdance, une exposition de Bernard Rebatet au Conservatoire Botanique de Saint-Leu, du rock avec Mass Hysteria à Saint-Denis et la fête de l'ananas, voici les évènements culturels du week-end.

© Réunion 1ère
© Réunion 1ère
  • Marie-Ange Frassati
  • Publié le , mis à jour le
Défilé du Dipavali au parc du colosse à Saint-André
 
L’apothéose de La lumière
 
Les couleurs et les musiques de la fête se répendront sur le parc du colosse ce samedi 17 novembre pour la cloture du Dipavali 2012. Après 10 jours de gastronomie, d'artisanat, de danse Bollywood, de mode, de cinéma et de culture indienne, la communauté malbar défilera pour la déesse de la Lumière. 3 000 figurants, 10 chars scintillants et les traditionnelles lampes à huiles éclaireront la voie royale. Un spectacle qui ravira les petits et les grands. Le départ du cortège sera donné à partir de 18 h30, dès la tombée de la nuit, quand les coups de canon résonneront. Ensuite place à la scène avec le musicien et choregraphe indien Raghunhat Manet. La soiréé se terminera en apothéose par un feu d'artifice. A l'occasion de cette fête, Reunion 1ere enregistre une émission de 90 minutes qui sera diffusée le mardi 20 novembre à 20h.

©
De la danse : sixième édition de la battle de l’ouest
 
La battle de l’Indian Ocean tour,  en partenariat avec l’association Soul city et la ville du port se déroule ce samedi à partir de 14 h00 au gymnase de Plateau Caillou. Les 30 meilleurs break-danseurs de l’océan indien vont faire le show.
 
Ca va bouger ce dimanche au gymnase de Plateau Caillou ! Ils viennent des Seychelles, de l’île Maurice, Mayotte, Madagascar, l’Afrique du Sud et bien entendu la Réunion. Une battle break dance est organisée dans le cadre du festival « danse et docks » du Port. Pour cette finale, les organisateurs, à savoir l’association Soul City sont partis dans tout l’océan indien à la rencontre des danseurs de chaque pays, organisant des échanges afin de sélectionner les meilleurs. Ainsi 8 équipes de 4 danseurs, des b-boy et des b-girls (break-dancer boy et break-dancer girl), vont s’affronter. 3 équipes représentent la Réunion et 5 équipes les autres pays. Pour animer cette battle il y aura des concerts : Nancy Logan, jeune artiste montante du hip hop local, et  le maloya du groupe Simangavol,  histoire de varier les plaisirs pendant ces 5 heures de show. Aux platines, il y aura aussi DJ Crow One et DJ Fly. L’objectif de cette battle-concours : nommer le meilleur crew (groupe) de l’océan indien 2012.  A la clé pour le vainqueur : 400 euros et une collaboration surprise avec Soul City. Sur place on trouvera évidemment tous les activistes du hip-hop réunionnais. Ce sera l’occasion d’établir des liens et des projets. C’est aussi l’ambition de ces rencontres initiées en 2005 par le chorégraphe et professeur de danse Chany Arzeu : promouvoir la danse hip hop locale.
L’entrée est fixée à 5 euros dont 1 euro reversé à une ONG : « l’homme et l’environnement de Madagascar »



©
Une exposition : "Le bruit du silence"
 
Dans cette nouvelle exposition, Bernard Rebatet veut que le spectateur devienne acteur. Il l’invite à regarder ce qui se passe derrière le sujet. Tente de titiller sa curiosité, son envie d’aller voir plus loin. Chaque œuvre doit permettre de construire sa propre histoire. Une toile ça s’enrichit d’imagination, de souvenirs. Ainsi, au fil des traits, des ombres et des couleurs, l’artiste stimule le dérouler des pensées.  Au-delà du sujet en lui-même, c’est une invitation à revivre un temps de l’enfance, dans sa cachette interdite.

La technique des glacis reste la pratique préférée de Bernard Rebatet. Elle lui offre plus de liberté pour détacher les plans et traduire la légèreté, la transparence ou les reflets. C’est ça la magie de la peinture ! Citant Robert Doisneau , il conclue : "suggérer c’est créer".  Une exposition à découvrir ce week-end, au Conservatoire Botanique des Mascarins à St Leu.

©
L’ananas en fête !
 
Pâtisseries, sirops, et plats cuisinés en l’honneur du savoureux ananas victoria.
Pour découvrir l’ananas sous toutes ses formes et le savoir faire des habitants, rendez-vous à Bérive au Tampon. C’est la fête de l’ananas ce dimanche 18 novembre. L’évènement a pour but de promouvoir la production de ce fruit dans les quartiers du Petit Tampon, Bras-Creux, Terrain Fleury ou encore la Pointe. Le programme débute avec du sport avec la course de l’ananas. Dans la foulée, vente directe du producteur au consommateur, dégustation, animations avec le concours du plus gros ananas. Il y aura aussi des ateliers culturels et notamment une exposition à l’intérieur de la mairie annexe. Pour les petits, une partie foraine avec structures gonflables et manèges mettront l’ambiance mais attention à la digestion! C'est suite à la mise en place de la démocratie participative et des Conseils Citoyens de Quartier en 2008 par la municipalité du Tampon, que la proposition d'organiser une fête dédiée à l'ananas émane des habitants. Cette quatrième édition, est également rendu possible grâce au partenariat de la Chambre d'Agriculture.

Et aussi, le concert de Mass Hysteria ce samedi 17 au Palaxa

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play