publicité

500 kilos de denrées alimentaires avariées...au Bangkok.

Une opération de contrôle, à Saint-Denis, s'est soldée par la saisie de 500 kilos de denrées impropres à la consommation. Une mesure de suspension d'activité a été prise à l'encontre du restaurant.

Le Bangkok, à Saint-Denis, frappé d'une fermeture administrative
Le Bangkok, à Saint-Denis, frappé d'une fermeture administrative
  • Par Erwann Ponnet
  • Publié le , mis à jour le
Dans le restaurant le Bangkok à Saint-Denis, les services de la direction de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt et ceux de la brigade nautique et cotière de la gendarmerie sont tombés sur un véritéble catalogue d'infractions.

L'opération de contrôle, effectuée le lundi 26 novembre, a permis de constater des infractions relatives à l'hygiène alimentaire telles l'insalubrité des locaux, la détention de produits périmés, la détention de produits congelés non conformes et, cerise sur le gâteau pour agrémenter le menu, la présence d'insectes.

Ces constats ont conduit logiquement à la saisie des denrées, animales ou d'origine animale, impropres à la consommation...quelques 500 kilos tout de même qui ne se retrouveront pas dans les assiettes des consommateurs !

Et, moindre des choses, une mesure administrative de suspension d'activité a été prise le temps de la remise en conformité du restaurant...

Au micro de laura Philippon, le co-gérant du Bangkok, Jérôme Law-Thu, se défend d'avoir voulu servir des produits avariés à ses clients

Jérôme Law-Thu, co-gérant du Bangkok

Les voisins du restaurant ne partagent pas tout-à-fait le sentiment du co-gérant de l'établissement. Les remarques sont même plutôt sévères. Le reportage de Laura Philippon...

bangkok

 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play