publicité

La dépression tropicale est à 1160 km de la Réunion

La dépression tropicale présente dans le nord-nord-est des Mascareignes était, ce 31 décembre, à 10h00 du matin, à 1160 km de la Réunion. Elle se déplace à l'Ouest-sud-Ouest à 9 km/h.

© Météo France
© Météo France
  • Par Erwann Ponnet
  • Publié le , mis à jour le
Selon les services de Météo France, la dépression tropicale située à 1160 Km au Nord-Nord-Est de la Réunion passerait au plus prés des côtes réunionnaises dans la journée du trois janvier 2013.

Cette après-midi encore, il est prévu un renforcement du vent et des pluies. Si elle n'est pas encore baptisée, cette dépression pourrait l'être, dès ce lundi 31 décembre, en passant au stade de tempête tropicale modérée. "Dumile" serait alors le quatrième système de la saison après Anaïs, Boldwin et Claudia. Une saison particulièrement précoce puisque "Anaïs" a été baptisée le 13 octobre 2012.

© Météo France
© Météo France

Inquiétude pour le réveillon

Avec 30000 personnes attendues sur les plages de l'ouest, les regards se tournent bien évidemment, en ce dernier jour de l'année, vers le ciel. Toujours selon Météo France, "des averses vont se poursuivre tout au long de la journée" mais "ensuite pour la soirée et la nuit du réveillon, retour au calme, avec un ciel clément pour la plupart des régions".
Selon le bulletin en cours, "le vent est l'autre élément à surveiller. Il ne cesse de s'accélérer depuis plusieurs jours. On peut s'attendre pour ce lundi à des rafales entre 70 et 80 km/h sur les côtes nord et sud comme à Saint-Denis ou Saint Pierre, la région Ouest étant toujours abritée".

Il n'y a toujours aucune alerte en cours à la Réunion. si aucune menace cyclonique n'est envisagée pour les 48 prochaines heures, Météo France conseille fortement de se tenir au courant de l'évolution de la situation.
Classification des systèmes dépressionnaires tropicaux utilisée dans le Sud-Ouest de l’océan Indien

Zone perturbée :
Zone dépressionnaire d’échelle synoptique sans front, prenant naissance dans les régions tropicales ou subtropicales et présentant une convection renforcée et des vents faibles en surface.

Perturbation tropicale :
Terme générique pour une zone dépressionnaire d’échelle synoptique non frontale, prenant naissance au-dessus d'eaux tropicales ou subtropicales et présentant une convection bien organisée et une circulation cyclonique dont la valeur maximale estimative de la vitesse moyenne du vent ne dépasse pas 27 nœuds (soit 50 km/h, force 6 Beaufort).

Dépression tropicale :
Système dépressionnaire tropical dont la valeur maximale de la vitesse moyenne du vent est comprise entre 28 et 33 nœuds (soit 51 à 62 km/h ; grand frais force 7 Beaufort).

Tempête tropicale modérée :
Système dépressionnaire tropical dont la valeur maximale de la vitesse moyenne du vent est comprise entre 34 et 47 nœuds (soit entre 63 et 88 km/h ; coup de vent ou fort coup de vent force 8 ou 9 Beaufort).

Forte tempête tropicale :
Système dépressionnaire tropical dont la valeur maximale de la vitesse moyenne du vent est comprise entre 48 et 63 nœuds (soit entre 89 et 117 km/h ; tempête ou forte tempête force 10 ou 11 Beaufort).

Cyclone tropical :
Système dépressionnaire tropical dont la valeur maximale de la vitesse moyenne du vent est comprise entre 64 et 89 nœuds (soit entre 118 et 165 km/h, force ouragan 12 Beaufort).

Cyclone tropical intense :
Système dépressionnaire tropical dont la valeur maximale de la vitesse moyenne du vent est comprise entre 90 et 115 nœuds (soit entre 166 et 212 km/h).

Cyclone tropical très intense :
Système dépressionnaire tropical dont la valeur maximale de la vitesse moyenne du vent dépasse 115 nœuds (soit 212 km/h).

Dépression extra-tropicale :
Zone dépressionnaire d´échelle synoptique se trouvant hors de la zone tropicale ou ancienne dépression tropicale ayant perdu ses caractéristiques tropicales.

Dépression subtropicale :
Zone dépressionnaire d’échelle synoptique ayant, au cours de son existence, des caractéristiques aussi bien de dépression tropicale que de dépression extra-tropicale. Dans le Sud-Ouest de l’océan Indien, on observe régulièrement la genèse de ce type de dépression hybride sur le Sud du Canal de Mozambique.

NB : Dans cette classification la vitesse du vent considérée est la vitesse du vent mesurée à 10 m et moyennée sur 10 minutes (les rafales maximales sur mer sont environ 40% supérieures à ces vents moyens).

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play