publicité

15 plantes médicinales endémiques de La Réunion figurent désormais dans la pharmacopée française.

Un travail commencé il y a 4 ans, pour faire reconnaître en France les vertus médicinales de ces plantes endémiques a abouti.
Une filière économique peut naître après cette décision, car ces plantes peuvent être maintenant commercialisées en Europe.

© Réunion1ere
© Réunion1ere
  • Par Gilbert Hoair
  • Publié le , mis à jour le
Le bois de jolie cœur, le faham, le bois fleur jaune, l'ayapana, l'ambaville… quelques unes des plantes médicinales endémiques de La Réunion maintenant reconnues dans la pharmacopée française… grâce à l’action des membres de l’Aplamedom.

Cette reconnaissance souligne Claude Marodon, le président de l’Aplamedom « permet maintenant leur commercialisation hors de La Réunion ». Il faut donc organiser la production, sans engrais ni pesticides, car il est interdit de prélever des plantes endémiques dans la forêt.

C’est aussi une reconnaissance pour ceux qui conservent la tradition d’avoir dans le jardin créole des plantes médicinales.

D’autres plantes médicinales sont actuellement étudiées pour être proposées à l’ANSM, l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament.
 
En images avec Cécile Thomas et  Florence Bouchou
Plantes Médicinales
REPORTAGE:C. THOMAS - F. BOUCHOU - T. CUSTINE


la liste des plantes originaires de La Réunion reconnues dans la pharmacopée française depuis le 1 août:
  • Antirhea borbonica (feuille)
  • Pittosporum senacia (feuille)
  • Vepris lanceolata (feuille)
  • Aphloia theiformis (feuille)
  • Coffea mauritiana (feuille)
  • Dodonaea viscosa (feuille)
  • Hubertia ambavilla (feuille)
  • Mussaenda arcuata (feuille)
  • Olea europaea ssp. africana (feuille)
  • Psiloxylon mauritianum (feuille)
  • Secamone volubilis (feuille)
  • Ayapana triplinervis (feuille)
  • Jumellea fragans (feuille)
  • Nuxia verticillata (feuille)
  • Hypericum lanceolatum (sommités fleuries, fleurs, feuilles)
L’utilisation des plantes médicinales est bien ancrée dans la tradition réunionnaise.
En témoigne ce reportage de Steve-Henry Peeters et Rodolfo Ozan au marché forain des Camélias à Saint-Denis.
PLANTE AU MARCHE
Reportage SH Peeters - R Ozan - P Petit



Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play