publicité

Chikungunya: 294 cas confirmés et une victime "indirecte" sur l'île de Saint-Martin.

L'épidémie de chikungunya qui sévit dans les Antilles a causé un premier décès "indirect" à Saint-Martin. ”indirect” parce que la victime, âgée de 81 ans, souffrait d'autres pathologies. En Martinique et Guadeloupe, la circulation du virus s’intensifie.

  • Réunion 1ère
  • Publié le
A Saint-Martin, l'épidémie ne cesse de progresser: 490 cas suspects recensés par les médecins généralistes et 294 cas confirmés ou jugés probables.

En Martinique, les épidémiologistes parlent encore de "chaînes de transmissions locales du virus" et n’utilisent pas le terme ”épidémie” mais cela pourrait changer car une intensification de la circulation du virus est constatée. Le nombre de cas confirmés ou jugés probables est déjà de 127 et 12 communes de l'île sont touchées. Les experts du comité des maladies infectieuses se réuniront la semaine prochaine pour peut-être décréter le passage en phase 3 du programme de surveillance, d'alerte et de gestion des épidémies (Psage), correspondant à la situation d'épidémie.

En Guadeloupe 76 cas suspects ont été recensés au 16 janvier, et 27 cas ont été confirmés ou jugés probables. Là encore, la circulation du virus s'intensifie.

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play