publicité

La chaleur dans les salles de classe relance la polémique sur le calendrier scolaire

  • Réunion 1ère
  • Publié le

Jusqu'à 35 degrés dans certaines classes. Malgré les protections contre le soleil ou l'isolation, élèves et enseignants souffrent de la chaleur en cette période. Cela justifie un changement de calendrier scolaire pour certains...Reportage à Bois d'Olive.

Jusqu'à 35 degrés dans les salles de classe... © Réunion 1ère
© Réunion 1ère Jusqu'à 35 degrés dans les salles de classe...
34, voire 35 degrés parfois dans les salles de classes...La reprise des cours en cette fin du mois de janvier peut être très pénible pour les élèves et les personnels de l'Education Nationale. Dans ce contexte, le débat sur le calendrier climatique réapparaît comme chaque année. Des établissements sont pourtant conçus pour se protéger de cette chaleur avec des panneaux pare-soleil à l'extérieur des bâtiments ou une isolation adaptée. Au Lycée Bois d'Olive construit en 1997, Laurence Mace, professeur de physique-Chimie, confirme que "lorsqu'il fait chaud, les cours sont nettement plus difficile à faire. Les élèves sont plus énervés et moins concentrés. Nous mêmes ", poursuit l'enseignante, " on est fatigués ".

Les ventilateurs ne suffisent pas toujours et la climatisation, utilisée dans les salles informatique par exemple, n'est ni économique, ni écologique. Le proviseur-adjoint du lycée, Pierre Quentel, avoue que cette dernière solution n'est d'ailleurs pas retenue pour les futurs aménagements de l'établissement : " Il est prévu de revoir l'isolation dans certaines salles...mais de limiter le recours à la climatisation ".

Le reportage de Laurence Tian Sio Po et Laurent Josse
Chaleur au lycée Bois d'Olive au Tampon
Laurence Tian Sio PO - Laurent Josse

 

Partagez :

suivez l'actualité du bac sur

les + lus

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez la nouvelle appli La 1ère
  • AppStore
  • Google Play