publicité

Bac 2014 : plus qu’un mois de révisions avant les premières épreuves

Le compte à rebours est lancé. C’est en effet le 16 juin prochain qu’aura lieu la première épreuve des séries générales du bac général 2014, la philosophie. Anaïs et Wendy, deux lycéennes du Lycée Georges Brassens de Saint-Denis, racontent comment elles préparent leur examen.

© DR
© DR
  • Par Annecy Panon
  • Publié le , mis à jour le
Le 16 juin, à 8 heures, sonnera la cloche tant redoutée par les quelques milliers de jeunes. Dissertation, réflexion, composition. C’est en effet la « philo » qui, comme toujours, ouvrira la semaine la plus stressante de la vie lycéenne : les épreuves du baccalauréat. Se reposer avant le rush final ou profiter du temps libre pour réviser ? Tel est le dilemme auquel sont confrontés de nombreux lycéens à l’approche du bac.

Dernière ligne droite avant le bac

Pour Anaïs, le pas vers les révisions n’a pas été évident. « C’était difficile de se mettre dans le bain des révisions. La première demi-semaine, j’ai fait des sorties avec mes amies, mais je me suis mise au travail depuis lundi ».  Âgée de 17 ans, la jeune fille se prépare à subir les épreuves du bac scientifique spécialité informatique et science du numérique.
À un mois de la première épreuve, Anaïs dit ne pas stresser, mais reconnaît tout de même avoir des lacunes. « Je profite de ces quelques jours de vacances pour faire des fiches et revoir ce que je n’ai pas compris durant l’année. Mais, je ne suis pas sûre de pouvoir tout réviser ».

De son côté Wendy, l’amie d’Anaïs, n’est pas très confiante. « J’ai des doutes et j’ai peur de ne pas réussir. Vu les résultats du bac blanc, je ne suis pas très rassurée », avoue-t-elle timidement. Même si pour Wendy apprendre seul ce n’est pas ce qu’elle préfère, ces ultimes révisions les amies ont décidé de le faire chacune chez elles pour ne pas succomber à la tentation du bavardage. « On a essayé de réviser ensemble, mais on n’est pas vraiment concentrée », concède Wendy, qui passe elle aussi le bac S. Il n’en reste pas moins qu’à la maison les moyens de dispersions sont aussi nombreux : télévision, réseaux sociaux, ordinateurs...

Des révisions de dernières minutes planifiées

De toutes les épreuves, Anaïs et Wendy redoutent particulièrement la matière au plus gros coefficient (7 voire 9) : les mathématiques. Par conséquent, chacune d’elles a mis en place des méthodes de révisions. Anaïs s’est fixée un planning bien ficelé pour chaque jour. Même le dimanche. « Le matin à partir de 9 h jusqu’à midi je fais des fiches pour les matières scientifiques. L’après-midi dès 14 h je fais des sujets type bac en temps limité. Chaque jour a sa matière, aujourd’hui physique, demain maths, dimanche Svt. » Wendy quant à elle revoit ses fiches et s’entraîne sur des annales des années précédentes qu’elle trouve sur Internet.

Toutes les deux misent beaucoup sur les langues vivantes, qui portent un coefficient 2, mais cela risque de ne pas être suffisant pour limiter les dégâts en cas d’échec. Malgré tout, les deux amies ne s’empêchent pas d’imaginer leur avenir après le bac. Si elle obtient le précieux sésame, Wendy compte s’orienter vers une première année de Licence AES (administration économique et sociale) avant d’entamer une école de commerce.  Anaïs, elle, n’est pas vraiment décidée  : « J’ai formulé différents vœux sur postbac. Pour le moment j’attends les résultats de mes demandes. On verra bien par la suite », conclut-elle.

Le 16 juin, le coup d’envoi de la session 2014 du baccalauréat

En attendant l’heure fatidique, il  faudra encore, pour ces lycéennes, mener de front les révisions du bac et essayer, tant bien que mal, de rattraper le temps perdu.
Les épreuves de cette session 2014 se dérouleront jusqu’au 20 juin. Les résultats quant à eux seront dévoilés à partir du vendredi 4 juillet. Les épreuves de rattrapage auront lieu jusqu’au mercredi 9 juillet inclus. 
 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play