publicité

Un drone pour collecter du mucus de baleine et évaluer leur niveau de stress

Même les baleines auront leur drone... Des scientifiques de l'Olin College of Engineering, dans le Massachussetts, ont créé ce petit robot capable de se poser sur les baleines lorsqu'elles font surface et de récolter leur glaire. 

  • Réunion 1ère
  • Publié le
Les biologistes marins savent depuis longtemps que l'analyse de la glaire prélevée dans l’évent d'une baleine peut en dire beaucoup sur sa santé. C’est un peu l’équivalent d'un test sanguin pour les humains. La question est : comment collecter le mucus à l'intérieur du principal passage respiratoire d'une créature qui peut peser plus de 100 tonnes? Avec un drone, bien sûr…

drone baleine

Comment ça marche ?

Une éponge chirurgicale est attaché à la partie inférieure du drone. C’est cette éponge qui va recevoir le mucus. L’appareil n’a pas à se poser sur l’évent, ce qui serait désagréable pour la baleine, mais à se positionner juste au dessus, pour être aspergé lorsque l’animal souffle. Il y a suffisamment de mucus dans l’eau rejetée pour être analysée, une fois que l’éponge l’a absorbé.En analysant les prélèvements, les scientifiques vont savoir comment va la baleine. Ils vont rechercher des bactéries, des hormones de stress, et tenter de déterminer l'impact des bruits sous-marins et du trafic maritime sur les cétacés.
 
Les inventeurs du système attendent maintenant l’autorisation officielle pour utiliser leur robot appelé Snot Bot. Ils pourront alors poser leur drone sur de vraies baleines. Jusqu'à présent, ils se sont entraînés sur une coque de catamaran en cétacé...

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play