publicité

La taxe sur le foncier non-bâti va fortement augmenter en 2015

  • Par Gilbert Hoair
  • Publié le 09/10/2014 | 11:34, mis à jour le 09/10/2014 | 11:51

Elle passera de quelques centaines à plusieurs milliers d’euros. Les propriétaires devront faire face à cette nouvelle dépense ou vendre leur terrain.

© Reunion1ere
© Reunion1ere
La mesure a déjà été reportée par l’Assemblé Nationale de 2014 à 2015 pour laisser le temps aux propriétaires de terrains non-bâtis de s’organiser.
Car la hausse s’annonce brutale : un terrain taxé à 350 euros aujourd’hui, sera imposé à plus de 3000 euros en 2015 et plus de 6000 euros en 2016.
Ceux qui sont propriétaires d’un terrain non-bâti, acquis le plus souvent en héritage et qui pensaient construire un jour doivent prendre une décision aujourd’hui : soit économiser pour faire face à la dépense supplémentaire, soit vendre au plus vite, c'est-à-dire avant le 1er janvier 2015 pour échapper à l’augmentation.

Contre la spéculation foncière

C’est le but rechercher par le gouvernement, forcer les propriétaires de terrains constructibles actuellement en friche à vendre. Une mesure pour lutter contre la spéculation foncière.Encore faut-il trouver à vendre.
La mesure permettra aux promoteurs de trouver des terrains moins chers, en raison de l’offre plus importante sur le marché.

Quand à ceux qui revendiquent auprès de l’Administration, la propriété d'un terrain actuellement en friche, ils se demandent s’ils doivent poursuivre leur action.
Ainsi Francklin Zitte qui revendique 250 hectares de terre en friche devrait s’acquitter s’il devenait propriétaire, d’une taxe additionnelle de 12 500 000 euros au minimum en 2015 et à partir de 2016  la somme de 25 000 000 euros chaque année si son terrain est reconnu  constructible.
 
En images avec Jean-régis Ramssamy et Daniel Fontaine
En interview
  • Francklin Zitte
TAXE TERRAIN NON BATI

Partagez :

les + lus

les + partagés

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez la nouvelle appli La 1ère
  • AppStore
  • Google Play