publicité

La légine à la conquête des tables étoilées de métropole

La légine s’affiche aux menus des plus grandes tables de métropole. Les chefs étoilés ont été charmés par ce poisson venu des eaux glacées de l’océan Indien. Désormais, elle apparaît sur les cartes.

© TAAF
© TAAF
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le
Le kilo de légine est vendu en gros en métropole entre 40 et 50 euros. Un prix qui pourrait être dissuasif et pourtant, 300 chefs spécialisés dans la cuisine gastronomique dont 150 étoilés, se fournissent désormais chez Qwehli nous apprend le journal Le Télégramme. Cette société de seafood haut de gamme est installée sur le port de Keroman, petite ville bretonne située près de Lorient.
Certes la légine australe ne détrône pas encore la lotte des menus des grands restaurants, mais cuite ou crue, elle se fait un nom chez les gourmets. Les amateurs évoquent, l’eau à la bouche, la finesse de sa chaire et son petit goût de beurre amande-noisette.
 
Le prix du kilo de légine risque de grimper à La Réunion
 
En 2015, 99% des légines pêchées par les palangriers réunionnais s’écoule sur le marché asiatique et aux Etats-Unis. La métropole représente à peine 1% des ventes. Pourtant, l’entreprise bretonne ne désespère pas d’imposer sa légine chez les plus grands. En 1 an et demi, le poisson s’est fait un nom. Désormais les chefs savent que la légine existe. Son prix de vente est un frein mais également un appel à la découverte pour les chefs de restaurants étoilés toujours friands de nouveautés.
Reste à savoir quel impact ce nouveau marché aura sur les prix de la légine, localement. Les quotas garantissent la ressource et limitent sa pêche. Son prix est donc en fonction de la demande. Elle est déjà vendue à 35 Euros le kilo dans les supermarchés réunionnais, un prix qui devrait rapidement grimper si la demande explose…

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play