publicité

58 millions de transactions par an à La Réunion avec les cartes bancaires

Avec 700 000 cartes en circulation, c’est plus qu’une carte par personne en âge d’en posséder une à La Réunion. Les nouvelles cartes bancaires devraient booster les achats sur Internet.

© Reunion1ere
© Reunion1ere
  • Par Gilbert Hoair
  • Publié le
La carte bancaire a su séduire les commerçants et les acheteurs.
C’est un  moyen simple de consulter son solde, de retirer de l’argent, de régler ses achats.
Pour le commerçant c’est l’assurance d’être payé par la banque émettrice de la carte, même s’il faut déduire le coût de la location du terminal et une commission à chaque achat. C’est le prix de la sécurité.
Avoir moins de liquide en caisse diminue également les risques de braquage.
Une carte perdue ou volée peut rapidement être neutralisée si le possesseur fait opposition auprès de sa banque.

Une carte avec un cryptogramme dynamique
 
Reste le cas des achats sur internet.
Aujourd’hui une carte peut être piratée, et les pirates peuvent faire des achats ou revendre les numéros de la carte avec le code à trois chiffres inscrit en général au verso.
En 2016, tout devrait changer : la carte bancaire sera dotée d’un petit écran qui affichera toute les 20 minutes un nouveau code à trois chiffres.  Le cryptogramme devient dynamique.
Il sera impossible de pirater la carte.
Il n’y a plus d’obstacle à l’achat sur le net.
Voilà qui devrait booster les achats sur Internet dans les prochains mois.
Aujourd'hui elles représentent que 10% des transactions par cartes bancaires à La Réunion
 
En images avec Steeve-Henry Peeters.

L'utilisation des cartes de crédit à La Reunion

 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play