publicité

La manifestation contre les violences conjugales

Trois jours après l'assassinat  de Géraldine Nauche, l'association femmes Solid’Air a organisé un rassemblement  pour dire non aux violences conjugales.

© Christelle Floricourt (Réunion1ere)
© Christelle Floricourt (Réunion1ere)
  • Par Gilbert Hoair
  • Publié le , mis à jour le
L'association Solid'Air ne veut pas que les violences faites aux femmes soient banalisées. L'assassinat de Géraldine Nauche est l'occasion de lancer un appel.
L’occasion pour Marie, qui a été mutilée par un conjoint aujourd’hui en prison, de dire aux femmes « si vous recevez un jour une claque de votre conjoint, il faut porter plainte immédiatement »

Une motion a été déposée en préfecture

Une motion pour demander « que les violences conjugales soient traitées comme une question politique centrale car elles s’inscrivent dans un système de domination qui fait des femmes des êtres inférieurs »
 
En images avec Christelle Floricourt et Francis Bourgoin et Manuelle Gigant
 
En interview
  • Marie, membre de l’association « Femmes Solid’air »
  • Patrick
  • Odette Poncet, président de l’association « Femmes Solid’Air »
La manifestation contre les violences faites aux femmes


Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play