publicité

La fédération française des motards en colère à La Réunion se mobilise contre le projet de contrôle technique des deux-roues

Des distributions de tracts auront lieu le vendredi 29 à Saint-Pierre et le samedi 30 janvier à Saint-Paul à l'initiative de la FFMC.

© Reunion1ere
© Reunion1ere
  • Par Gilbert Hoair
  • Publié le , mis à jour le
Pour la FFMC ce contrôle est inutile, tout simplement parce que les défaillances techniques ne sont pas une cause majeure d’accident des deux-roues.
Il n’est donc pas nécessaire de mettre en place un contrôle technique coûteux.
 
Pour la FFMC, il faut laisser au propriétaire d'un deux-roues la possibilité de personnaliser sa monture. Celui-ci est suffisamment responsable pour ne pas nuire à sa sécurité en modifiant l’aspect de son véhicule.

Contre les lobbys
 
La campagne contre le lobbys du contrôle technique a été lancée par la FFMC en octobre en France. 
Pour les motards en colère cette opération n’a qu’un seul objectif : accroître les profits des contrôleurs techniques.
La FFMC rappelle que les 12 sociétés de La Réunion ont été condamnées par la répression des fraudes en mai 2015, à une amende pour entente illicite sur les tarifs.
 
Des perturbations sont à prévoir vendredi à Saint-Pierre et samedi à Saint-Paul lors de ces opérations de distribution de tracts

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play