publicité

Les disparitions à La Réunion : Marie-Françoise Baumel et Nadia Hoarau

Marie-Françoise et Nadia ont disparu dans la même commune, dans les mêmes conditions à deux années d’intervalle.

© Reunion1ere
© Reunion1ere
  • Gilbert Hoair
  • Publié le , mis à jour le
Marie-Françoise Baumel disparaît en 1984, à l’aube du 20 mars alors qu’elle allait prendre le bus à la gare routière de Saint-Paul pour se rendre à son travail au Conseil Général à Saint-Denis.
Elle s’est préparée et comme tous les jours, est passée par la rue Suffren.  Mais cette fois personne ne l’a vue prendre le bus. Elle n’a jamais plus donné signe de vie et son corps n’a jamais été retrouvé.

Un deuil impossible 

Nadia Hoarau disparaît elle aussi en allant à son travail en 1986. Son frère se souvient de sa joie de vivre,  une belle jeune femme parlant anglais couramment après avoir été fille au pair en Angleterre.
Le 27 juin à 18h, Nadia quitte son appartement de la Saline et fait de l’auto stop comme souvent, pour se rendre au Circus, un égablissement de nuit où elle travaille comme serveuse.
Que s’est-il passé ensuite ?
Le questionnement est perpétuel pour la famille qui ne peut pas faire son deuil.

En images avec Eric Lainé
Les disparitions à La Réunion : Marie-Françoise Baumel et Nadia Hoarau

 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play