publicité

Assises : lourdes peines pour les frères Sadzoute

14 ans pour Alexandre, 14 ans pour Donavan et 5 pour Maxel. La famille de la victime, qui regrettait la déqualification des faits de tentative d’assassinat, en coups et blessures ayant entrainé une infirmité, est rassurée.

© Réunion1ère
© Réunion1ère
  • Par Gilbert Hoair
  • Publié le , mis à jour le
Le 24 décembre 2014 au Port un homme, Mickaël A.  est grièvement blessé à l’abdomen et aux jambes par des coups de feu. Les fréres Sadzoute, Alexandre et Donavan auteurs des tirs et leur cousin Maxel qui les accompagnait prennent la fuite.
Aux pompiers, qui viennent le secourir, Mickaël A. donne les noms de ses agresseurs, qui sont rapidement arrêtés.
 
Ils avaient voulu corriger Mickaël A. qui avait osé s'interposer dans une bagarre la veille au soir. L'homme est aujourd'hui handicapé à vie.
 
En images avec Hakime Ali Saïd et Philippe Hoareau.
Le verdict de l'affaire Sadzoute

 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play